Une Ruche qui dit Oui va bien­tôt ar­ri­ver de­vant la gare

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE EN PARLE - Fa­bien Dé­zé

La Ruche qui dit Oui, un ou­til de vente en ligne qui per­met de fa­vo­ri­ser les échanges di­rects entre les pro­duc­teurs lo­caux et les consom­ma­teurs, de­vrait pro­chai­ne­ment s’ins­tal­ler à Pois­sy sur le par­vis de la gare SNCF. « Nous es­pé­rons ou­vrir vers la mi-sep­tembre, confie Cy­rille Brière, le res­pon­sable de La Ruche qui s’oc­cupe dé­jà de celle de Cham­bour­cy. Pour le mo­ment, nous avons en­vi­ron 140 ins­crits et 14 pro­duc­teurs. C’est bien, mais pas en­core as­sez. Avant de com­men­cer, nous ai­me­rions avoir entre 150 et 200 adhé­rents, his­toire que les pro­duc­teurs s’y re­trouvent. » vi­ti­cul­teur, un cho­co­la­tier, un ar­bo­ri­cul­teur, un api­cul­teur… Les dis­tri­bu­tions au­ront lieu chaque mar­di de 17 h 30 à 19 h. »

Pra­tique, La Ruche qui dit Oui per­met aux consom­ma­teurs de com­man­der sur in­ter­net une se­maine à l’avance avant de ve­nir re­ti­rer leur pa­nier sur place le Jour J. Plus de 1 000 Ruches sont dé­jà ou­vertes en Eu­rope. « L’ins­crip­tion est gra­tuite. C’est comme un su­per­ma­ché, on choi­sit les pro­duits qu’on veut, pré­cise Cy­rille Brière. Le rè­gle­ment se fait à l’avance sur in­ter­net. L’avan­tage pour les pro­duc­teurs, c’est qu’il n’y a pas de perte. » Alors à vos pa­niers car le lan­ce­ment de La Ruche est im­mi­nent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.