Iz­no­goud met ses bas­kets

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE - Da­vid Gou­dey

L’in­sup­por­table « pe­tit » vi­zir ima­gi­né par Re­né Gos­cin­ny et le des­si­na­teur Jean Ta­ba­ry a été choi­si pour illus­trer l’af­fiche de la pro­chaine édi­tion de la corrida pé­destre (31 dé­cembre). Ni­co­las Ta­ba­ry, qui a pris la suite de son père, nous ex­plique pour­quoi.

C’est l’un des per­son­nages les plus in­sup­por­tables de la bande des­si­née fran­çaise. Le vi­sage d’iz­no­goud, ce­lui qui rêve de « de­ve­nir ca­life à la place du ca­life », s’af­fiche un peu par­tout dans la ville de­puis quelques jours. Le grand vi­zir de Bag­dad, ima­gi­né par le des­si­na­teur Jean Ta­ba­ry en 1962, a en ef­fet été choi­si par la mu­ni­ci­pa­li­té pour illus­trer l’af­fiche de la 46e corrida pé­destre in­ter­na­tio­nale de Houilles, pro­gram­mée le di­manche 31 dé­cembre. « J’étais dé­jà en con­tact avec la com­mune pour tra­vailler sur leur opé­ra­tion J’aime ma

ville, dé­voile Ni­co­las Ta­ba­ry (51 ans), qui a re­pris en 2008 le crayon te­nu par son père, dis­pa­ru en 2011. Le maire Alexandre Jo­ly est un grand fan de BD et par­ti­cu­liè­re­ment d’iz­no­goud. Il m’a té­lé­pho­né et m’a pro­po­sé le pro­jet. J’avais carte blanche. J’ai tra­vaillé tout l’été. »

Onze Iz­no­goud, tous plus tei­gneux les uns que les autres, co­ha­bitent sur cette af­fiche. « Je veux être ca­li­fié à la place du

ca­li­fié », bou­gonne l’un d’eux. « L’éner­gie et l’am­bi­tion du per­son­nage dans la BD collent bien avec une cer­taine idée du sport, es­time Ni­co­las Ta­ba­ry de­puis sa Cha­rente-ma­ri­time na­tale. J’ai vou­lu quelque chose de dy­na­mique et hu­mo­ris­tique mais aus­si fes­tif car cette course, c’est aus­si une fête. »

« Je pense que cette af­fiche va plaire à tous les amis de la corrida de Houilles, confirme Da­nièle Ba­zeille, la se­cré­taire du co­mi­té des fêtes ovil­lois, en charge de l’or­ga­ni­sa­tion du ren­dez-vous de fin dé­cembre. Elle est très amu­sante et bien dans notre tra­di­tion qui veut que nos af­fiches soient si­gnées par des ar­tistes de re­nom. » Par­mi eux, on pour­ra ci­ter Léo Kou­per, Pierre Étaix ou en­core Lui­gi Cas­ti­glio­ni.

« Ca­li­fié à la place du ca­li­fié »

Le grand vi­zir de Bag­dad dans tous ses états pour la pro­mo­tion de la 46e corrida pé­destre.

Ni­co­las Ta­ba­ry pour­suit le tra­vail de son père Jean de­puis 2008.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.