La Foire de Cha­tou se met à table

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE COURRIER DES LOISIRS -

Quoi de plus na­tu­rel pour une foire à la bro­cante de par­ler « table » quand on l’ex­pose. À Cha­tou, la reine des bro­cantes rend hom­mage à l’art de la table et à la convi­via­li­té. Du 23 sep­tembre au 1er oc­tobre.

La cé­lèbre Foire de Cha­tou, la plus im­por­tante foire à la bro­cante et aux antiquités de France, se met à table. Et elle va tout avouer. Or­ga­ni­sée par le syn­di­cat na­tio­nal du com­merce et de l’an­ti­qui­té, de l’oc­ca­sion et des ga­le­ries d’art mo­derne et contem­po­rain (SNCAO), l’une des plus an­ciennes foires de France - elle trouve ses ori­gines au Moyen Âge - va tout nous dire sur l’art de la table.

Pen­dant douze jours, à par­tir du 23 sep­tembre, elle va nous pré­sen­ter des uni­vers dif­fé­rents : de l’am­biance bo­hème au style rus­tique en pas­sant par l’am­biance néo­bis­trot ou clas­sique dé­com­plexé.

« Nous al­lons ex­plo­rer les nou­veaux mondes des arts de la table, ex­plique Syl­vie La­jotte-ro­ba­glia, en charge de la com­mu­ni­ca­tion de la Foire. Plus per­sonne ne mange la même chose. Nous avons une mul­ti­tude de ten­dances : de l’in­di­vi­dua­lisme, à l’as­siette dé­pouillée ou vin­tage. »

La dé­co­ra­tion de la table au­jourd’hui passe ain­si par toutes les émo­tions : les jo­lies pièces d’ar­gen­te­rie re­prennent du ser­vice sur des tables dé­bar­ras­sées de nappes à cô­té d’as­siettes dé­pa­reillées dites « hors ser­vice ». On pré­sente aux convives des ma­té­riaux bruts, des ac­ces­soires d’an­tan et on couvre fi­na­le­ment plu­sieurs époques du dî­ner chic au plus cham­pêtre (coun­try chic par­fois) mais avec chaque fois la re­cherche de la même au­then­ti­ci­té. Comme dans la dé­co­ra­tion in­té­rieure, la table n’échappe pas à la règle du mé­lange des

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.