Une ré­si­dence hô­te­lière pour 2019

La lisière Pereire entre dans la phase opé­ra­tion­nelle de la 2e tranche d’amé­na­ge­ment avec la construc­tion d’une ré­si­dence hô­te­lière et la créa­tion de la place Mi­chel-pé­ri­card, no­tam­ment.

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE - Ma­rine Del­cros

L’amé­na­ge­ment de la lisière Pereire conti­nue à Saint-ger­main. Les tra­vaux entrent dans leur deuxième phase d’amé­na­ge­ment avec, au pre­mier plan, la construc­tion d’une ré­si­dence hô­te­lière dont les tra­vaux dé­bu­te­ront d’ici la fin de l’an­née 2017. C’est le groupe HPC, pre­mier groupe fran­çais de ré­si­dences hô­te­lières, sous les marques Ap­part’ci­ty et Suite Hô­tel qui mène le pro­jet. Il pos­sède dé­jà 120 ré­si­dences hô­te­lières soit en­vi­ron 14 000 ap­par­te­ments.

81 ap­par­te­ments

La ré­si­dence hô­te­lière de la lisière Pereire s’ins­tal­le­ra sur une sur­face de 3 563 m2, pour un prix de vente de 892 000 eu­ros hors taxe.

Elle se­ra pla­cée à cô­té de la gare de la Grande Cein­ture, à la place du mar­ché, au ni­veau de la place Ch­ris­tiane-fra­hier. Elle se­ra consti­tuée de 81 ap­par­te­ments, des T1 et des T2. Au rez-de­chaus­sée de la ré­si­dence, il est pré­vu d’ins­tal­ler des com­merces ali­men­taires de type su­pé­rettes.

La ces­sion du lot et le pro­jet de pro­messe de vente ont été vo­tés en con­seil mu­ni­ci­pal le 28 sep­tembre. Reste à si­gner l’acte no­ta­rié de pro­messe de vente, puis le per­mis de construire se­ra dé­po­sé. Les tra­vaux doivent com­men­cer d’ici la fin de l’an­née. « Nous avons ju­gé utile qu’une ré­si­dence voit le jour à la lisière Pereire car ce quar­tier se si­tue près de Pois­sy et de l’en­tre­prise PSA. Il y a donc une de­mande très forte à Saint-ger­main-en-laye pour de la location en ré­si­dences hô­te­lières. Des cadres ou des per­sonnes qui viennent une ou deux se­maines en mis­sion vont pou­voir se lo­ger de ma­nière tem­po­raire. Par ailleurs, à Saint-ger­main-en­laye, nous avons dé­jà l’ibis en centre-ville, en hô­tel­le­rie pure, qui marche très bien ».

Cette ré­si­dence s’ins­crit dans un amé­na­ge­ment com­plet des ter­rains de part et d’autre de la voie fer­rée. Les tra­vaux de­vraient se ter­mi­ner au pre­mier tri­mestre 2019.

Deux ans de tra­vaux

Deux an­nées se­ront en­core né­ces­saires pour ter­mi­ner l’amé­na­ge­ment de l’éco­quar­tier. Deux types de tra­vaux sont en­core en cours : d’une part, l’amé­na­ge­ment de la place Fra­hier, de­vant la gare, où se­ront donc ins­tal­lés la ré­si­dence, des dé­poses mi­nutes, des zones taxis, des sta­tion­ne­ments vé­lo, ar­rêts de bus et le mo­bi­lier ur­bain. De l’autre cô­té de la voie fer­rée, cô­té ouest, une nou­velle place va être amé­na­gée et se­ra bap­ti­sée du nom l’an­cien maire de Saint-ger­main-en-laye et père d’ar­naud Pé­ri­card, Mi­chel Pé­ri­card. « C’est une dé­ci­sion d’em­ma­nuel La­my, ce n’est pas moi qui l’aie prise. Je n’ai même pas pris part au vote, même si c’est im­por­tant pour moi », pré­cise le maire.

Sur cette place, se trou­ve­ra le fu­tur mar­ché, sous le­quel vont être construits un par­king payant pu­blic de 250 places ain­si deux bâ­ti­ments : une nou­velle ré­si­dence sé­nior sur 3 000 m2 avec 58 lo­ge­ments et un autre lot avec 34 lo­ge­ments dont 15 lo­ge­ments so­ciaux. Tout ce­la est re­lié de plain-pied à la place Fra­hier, grâce à un pas­sage en sur­face et en sou­ter­rain. « Tout de­vrait être fi­ni un peu avant la fin 2019 », af­firme le maire.

Les tra­vaux de­vraient dé­bu­ter à la fin de l’an­née et du­rer moins de deux ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.