Le bailleur s’ins­crit en faux et pré­cise

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE - Da. G.

La ré­ponse du Lo­ge­ment Fran­ci­lien, bailleur so­cial de la ci­té des Indes, au col­lec­tif des fa­milles non re­lo­gées du bâ­ti­ment 4.

« Nous contes­tons for­mel­le­ment les af­fir­ma­tions re­la­tives à de sup­po­sées pra­tiques d’in­ti­mi­da­tions ou de pres­sions psy­cho­lo­giques exer­cées par notre per­son­nel ou les char­gées de re­lo­ge­ment du Ca­bi­net Le Frene. Ces ap­pré­cia­tions sont par­fai­te­ment in­fon­dées. »

« Notre so­cié­té veille au res­pect des dis­po­si­tions pré­sen­tées lors de la réunion pu­blique du 15 dé­cembre 2015. Il peut ce­pen­dant ar­ri­ver, comme in­di­qué dès fé­vrier 2016 dans un cour­rier, que le Lo­ge­ment Fran­ci­lien ne soit pas en ca­pa­ci­té de ré­pondre à cer­taines de­mandes spé­ci­fiques, comme celle d’ha­bi­ter à Cor­meilles, où nous n’avons pas de parc, d’être re­lo­gé chez Ar­gen­teuil/be­zons Ha­bi­tat, qui n’a pas ré­pon­du pour l’heure à nos sol­li­ci­ta­tions, ou bien de trou­ver un lo­ge­ment de sur­face iden­tique sur un sec­teur en zone ten­due (Hauts-de-seine). »

« Tous les lo­ge­ments pro­po­sés, qu’ils fassent par­tie de notre parc ou de ce­lui d’un autre bailleur, étaient par­fai­te­ment dé­cents. Le pa­tri­moine a quelques an­nées et se trouve souvent en mi­lieu ha­bi­té. Il faut se pro­je­ter dans un lo­ge­ment vide. »

« Des tra­vaux se­ront qua­si sys­té­ma­ti­que­ment réa­li­sés sur la base des sou­haits émis par les lo­ca­taires après acceptation du bailleur. Le trans­fert des cui­sines équi­pées et des portes blin­dées, par exemple, est en par­tie sub­ven­tion­né, le re­li­quat étant pris en charge par nos soins. L’adap­ta­tion au han­di­cap est éga­le­ment pré­vue (8 fa­milles ont pro­fi­té du dis­po­si­tif cette an­née). Le rem­bour­se­ment des frais d’em­bel­lis­se­ment (pein­ture, pa­pier peint) réa­li­sé par les lo­ca­taires est aus­si pro­po­sé. »

« Le Lo­ge­ment Fran­ci­lien ap­plique le même prix au m2 pour cha­cun des lo­ge­ments pro­po­sés sur son parc. Chez les autres bailleurs, il peut être moindre ou plus éle­vé. N’ou­blions pas que notre so­cié­té prend éga­le­ment en charge les frais de dé­mé­na­ge­ment et cer­tains frais de mo­bi­li­té (EDF, opé­ra­teur té­lé­coms, La Poste). »

« Nous confir­mons que tous les contrats sont main­te­nus (mé­nage, VMC, chauf­fage, dé­ra­ti­sa­tion, dés­in­sec­ti­sa­tion). Les pas­sages du 1er se­mestre ont été réa­li­sés. Les lo­ca­taires se­ront in­for­més des in­ter­ven­tions du 2e se­mestre par af­fi­chage. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.