Con­flans sort en de­mi-fi­nale avec les hon­neurs

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - SPORTS - B. Re­go­li

L’ex­ploit n’est pas pas­sé loin. Étin­ce­lants, sa­me­di soir, contre Hal­luin (Elite) en quarts de fi­nale de la coupe de France ama­teur (3-0), les Con­fla­nais, un cran en des­sous de leur ni­veau de la veille, ont chu­té en­suite en de­mi-fi­nale (dé­faite 3-1) face à Amiens (Elite). Fin de l’aven­ture. Le club du pré­sident Phi­lippe Mon­tau­douin ne dis­pu­te­ra pas une deuxième fi­nale de suite.

« Une équipe sur­vol­tée » contre Hal­luin

Dans une salle Pierre-bé­ré­go­voy chauf­fée à blanc du­rant tout le week-end, Con­flans (N2) s’était pour­tant don­né le droit de rê­ver à une épo­pée aus­si belle que celle de l’an pas­sé. « Contre Hal­luin, on a vu une équipe sur­vol­tée qui jouait à 100 % de ses ca­pa­ci­tés. Ils ont été trans­cen­dés par le pu­blic. C’était le 7e homme, ra­conte Phi­lippe Mon­tau­douin. C’était vrai­ment un jo­li match. » Une ren­contre à sens unique (25-21, 25-19 et 25-23) alors que les lo­caux évo­luent en cham­pion­nat une di­vi­sion en des­sous de leurs ad­ver­saires du jour.

Oui mais voi­là, en coupe, « il n’y a plus d’his­toire de di­vi­sion », lâche le pré­sident con­fla­nais. L’en­vie, la dé­ter­mi­na­tion sont par­fois la clé de ces matches cou­pe­rets. En de­mi-fi­nale, c’est tou­te­fois l’ex­pé­rience et la pro­fon­deur de banc qui a per­mis aux Amié­nois de l’em­por­ter (15-25, 25-15, 25-22 et 2523) dans un match qui lais­se­ra cer­tai­ne­ment quelques re­grets aux Yve­li­nois. « On est dé­çus car on y a cru. Mais on n’a pas réus­si à avoir la même qua­li­té de hargne que la veille. Et on a sen­ti que notre phy­sique s’émous­sait. »

Beau joueur, Phi­lippe Mon­tau­douin re­con­naît que l’équipe la plus forte l’a em­por­té. « Ils ont mieux gé­ré les sets grâce à leur puis­sance et leur hau­teur de bloc. Hor­mis le pre­mier set où on a dû les vexer, on a fait en­suite de la ré­sis­tance, ex­plique-t-il. Ce qu’on va re­te­nir, c’est qu’on a réus­si à ri­va­li­ser pen­dant deux jours avec des équipes du ni­veau su­pé­rieur. On es­père main­te­nant les re­trou­ver l’an pro­chain… » Pour le mo­ment, ce­la en prend plu­tôt bien le che­min avec sept points d’avance en tête du cham­pion­nat.

Les Con­fla­nais (N2) ont ré­sis­té avant de rendre les armes contre Amiens (Elite).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.