Tous les chan­ge­ments de la ren­trée sco­laire

Le rec­teur : une ren­trée « pré­pa­rée »

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LE DOSSIER DE LA SEMAINE - Flo­rie Ce­do­lin

Un re­tour à la se­maine de 4 jours dans plus d’une com­mune sur deux, des classes de CP moins char­gées mais pas dans toutes les écoles… La ren­trée sco­laire dans les Yve­lines, qui concerne plus de 250 000 en­fants (1er et 2nd de­gré), a dé­mar­ré ce lun­di avec son lot de chan­ge­ments et de ré­formes.

Près de 162 827 élèves yve­li­nois en élé­men­taires ont fait leur ren­trée lun­di 4 sep­tembre. Leurs aî­nés, dans le se­cond de­gré, sui­vront au cours de la se­maine (ils sont 142 796 cette an­née). Des ef­fec­tifs lé­gè­re­ment en baisse pour le dé­par­te­ment, tant dans le 1er que dans le 2nd de­gré. Dans la 1er de­gré, les Yve­lines se voient d’ailleurs « re­ti­rer » une di­zaine de postes équi­valent temps plein (ETP) en rai­son de cette baisse dé­mo­gra­phique. Pour au­tant, dans le cadre de la « mise en oeuvre des po­li­tiques mi­nis­té­rielles » et du « pro­jet aca­dé­mique Ver­sailles 2020 », 86 ETP sont at­tri­bués aux Yve­lines. Sur la to­ta­li­té de l’aca­dé­mie de Ver­sailles (qui com­prend l’es­sonne, le Val-d’oise et les Hautsde-seine), c’est le dé­par­te­ment des Yve­lines qui est d’ailleurs le moins bien lo­ti dans ce do­maine.

Pour le rec­teur de l’aca­dé­mie de Ver­sailles, Da­niel Fi­lâtre, cette ren­trée a été « vrai­ment pré­pa­rée » et « re­la­ti­ve­ment sé­cu­ri­sée ». « Tout est ca­lé même si bien en­ten­du il a pu y avoir des mo­bi­li­tés au cours de l’été ». Cette nou­velle an­née sco­laire s’an­nonce donc sous les meilleurs aus­pices se­lon le rec­teur qui rap­pelle que le « seul ob­jec­tif est la réus­site des élèves ». Par exemple, pour faire face au manque ré­cur­rent de pro­fes­seurs d’es­pa­gnol, deux fonc­tion­naires de l’aca­dé­mie sont al­lés en re­cru­ter 70 en Es­pagne. Ils se­ront em­ployés en tant que contrac­tuels et ont été for­més.

De l’im­por­tance des langues

La for­ma­tion des enseignants est d’ailleurs l’un des axes de tra­vail de l’aca­dé­mie qui vou­drait par ce biais « sé­cu­ri­ser » pe­tit à pe­tit ces contrac­tuels en ti­tu­laires. L’aca­dé­mie tente aus­si de fa­vo­ri­ser l’ap­pren­tis­sage des langues, et pas seule­ment de l’an­glais et de l’es­pa­gnol, en pro­po­sant dé­sor­mais sur son site In­ter­net une carte in­ter­ac­tive des éta­blis­se­ments avec les langues qui y sont en­sei­gnées. Une ma­nière aus­si de pré­voir une conti­nui­té de l’ap­pren­tis­sage entre le col­lège et le ly­cée. « Trois prin­cipes guident notre po­li­tique sur les langues, ré­sume le rec­teur. La di­ver­si­té, la conti­nui­té des ap­pren­tis­sages et l’aug­men­ta­tion de l’offre. Il faut aus­si te­nir compte de la mo­bi­li­té post-brexit qui se des­sine. »

Cô­té 1er de­gré, la prin­ci­pale nou­veau­té de cette ren­trée 2017 concerne le dé­dou­ble­ment des classes de CP. Ce plan concerne cinq écoles clas­sées Ré­seaux de l’édu­ca­tion prio­ri­taire ren­for­cée (REP +) dans les Yve­lines. « 84 % des CP en REP + au ni­veau de l’aca­dé­mie sont dé­dou­blés », pré­cise Da­niel Fi­lâtre.

La pour­suite de l’éva­lua­tion de la ré­forme des col­lèges, une ré­serve d’en­sei­gnant « vo­lant » en cas d’ab­sence, le dé­ploie­ment à toute l’aca­dé­mie de l’ap­pli­ca­tion Adage per­met­tant aux pro­fes­seurs de par­ta­ger leurs pro­jets ar­tis­tiques ou en­core l’en­quête sur le cli­mat au col­lège se pour­sui­vront en 2017-2018.

Da­niel Fi­lâtre, rec­teur de l’aca­dé­mie de Ver­sailles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.