Le Fon­te­nelle fait peau neuve

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LA UNE - Claire Rouxel

Lun­di 25 sep­tembre, pour cé­lé­brer la fin des tra­vaux, le Fon­te­nelle de Mar­ly-le-roi pré­sen­tait, en avant-pre­mière, Tout nous sé­pare, qui sor­ti­ra le 8 no­vembre en salle, en pré­sence du réa­li­sa­teur Thier­ry Kli­fa et d’un des pro­duc­teurs Ro­main Rous­seau.

« C’est le Fon­te­nelle qui m’a in­vi­té, et quand on m’in­vite, je viens, confie Thier­ry Kli­fa, le réa­li­sa­teur de Tout nous sé­pare. C’est un film noir pour Ca­the­rine De­neuve, c’est l’his­toire de deux mondes pa­ral­lèles qui se croisent mais qui peuvent aus­si ne ja­mais se ren­con­trer ». Thier­ry Kli­fa aime ses ac­teurs, il en parle avec ten­dresse. « Ca­the­rine De­neuve a un ap­pé­tit de ci­né­ma, elle s’in­té­resse à tous les nou­veaux ci­né­mas, elle est cu­rieuse de tout et être sur un pla­teau est une joie pour elle ».

Pour réa­li­ser un film, il faut des moyens. « J’avais dé­jà fait un film avec Thier­ry, ra­conte Ro­main Rous­seau. Un film, c’est beau­coup d’ar­gent. On part de pas grand chose et on es­saye de ne pas se trom­per sur les per­sonnes, on choi­sit des per­sonnes qu’on aime. En­suite, c’est comme une voi­ture, on donne les clés au réa­li­sa­teur pour qu’il aille au bout de ses rêves ».

Plus de 100 000 € de tra­vaux

Plus de 100 per­sonnes, des fi­dèles, étaient pré­sentes pour cette avant-pre­mière or­ches­trée par Thier­ry Geof­froy et Delphine Le­mesle, opé­ra­teurs au Fon­te­nelle et Isa­belle De­clercq, en charge de l’ad­mi­nis­tra­tif. Mais le pré­texte de cette soi­rée, c’était la fin des tra­vaux de ré­no­va­tion.

Tous les fau­teuils ont été rem­pla­cés et la mo­quette chan­gée. La grande salle, la salle En­ri­co, compte 192 places, et la salle Trin­ti­gnant, plus pe­tite, en compte 144. Les fau­teuils sont rouges et très confor­tables comme en té­moignent Pa­tri­cia et Su­san « Les fau­teuils sont plus raides, plus confor­tables pour le dos, c’est plus agréable ». « Les tra­vaux ont été fi­nan­cés par le fonds de sou­tien du Centre Na­tio­nal du Ci­né­ma (CNC) à hau­teur de 90 % et la ville de Mar­lyle-roi. Il n’y avait pas eu de tra­vaux de­puis près de quinze ans », té­moigne Elo­die Raim­bault, ad­jointe à la di­rec­trice des af­faires cultu­relles. Le Fon­te­nelle ap­par­tient à la Ville et la ges­tion est confiée à Ci­néode.

L’équipe du Fon­te­nelle pro­pose une avant-pre­mière tous

Cette an­née, le thème est « Le ver­tige du pou­voir ». « Je suis heu­reux de conti­nuer cette aven­ture, si moi je ne me lasse pas et s’il y a des fi­dèles, alors on conti­nue, té­moigne Do­mi­nique Le­grand, écri­vain et confé­ren­cier en ci­né­ma. Nous avons eu une bonne fré­quen­ta­tion l’an­née der­nière, en­vi­ron cin­quante à soixante per­sonnes à chaque séance et les gens sont plus ba­vards ». Lors des séances, Do­mi­nique Le­grand pré­sente le film en le res­ti­tuant dans son contexte et dans la fil­mo­gra­phie de son réa­li­sa­teur et après la pro­jec­tion il in­vite les spec­ta­teurs à po­ser des ques­tions et anime le dé­bat. « Le pou­voir, c’est un thème qui a tou­jours fas­ci­né les ci­néastes de toutes les gé­né­ra­tions et c’est au cours de la cam­pagne pré­si­den­tielle que l’idée m’est ve­nue d’en faire le thème de la nou­velle les trois mois. « Nous en­voyons un mai­ling à nos abon­nés. Notre pro­gram­ma­tion est éclec­tique, confie Thier­ry Geof­froy, et nous lan­çons lun­di 9 oc­tobre, la sai­son 3 de notre Ci­né-club ani­mé par Do­mi­nique Le­grand »-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.