Ces spor­tifs yve­li­nois que l’on pour­rait re­trou­ver à Pa­ris

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LE DOSSIER - Ba­sile Re­go­li

De­puis que Pa­ris a été dé­si­gné, de nom­breux spor­tifs yve­li­nois se mettent à rê­ver d’être de la par­tie dans sept ans. Alors que cer­tains am­bi­tionnent main­te­nant de pous­ser leur car­rière jus­qu’à cette date, d’autres en­tendent, tout sim­ple­ment, confir­mer les at­tentes qu’ils sus­citent Qui sont ces spor­tifs yve­li­nois qui por­te­ront peut-être les cou­leurs de la France à do­mi­cile ? To­ny Yo­ka n’écarte pas un re­tour La pre­mière per­sonne qui vient à l’es­prit au mo­ment de dres­ser cette liste, c’est le boxeur To­ny Yo­ka, ori­gi­naire de Chanteloup-les-vignes. Le cham­pion olym­pique des su­per-lourds, pas­sé pro après les J.O. de Rio, avait lais­sé en­tendre au mois de mai, lors de la pré­sen­ta­tion des fu­turs sites olym­piques, qu’il pour­rait être de la par­tie. « Je ne se­rai pas à To­kyo en 2020. La seule condi­tion pour que je re­vienne aux Jeux, c’est que ceux-ci aient lieu à Pa­ris en 2024. Je pren­drai ma dé­ci­sion un an avant », avait-il lâ­ché aux mé­dias. La pro­ba­bi­li­té qu’il re­lève le dé­fi dé­pen­dra, d’ici là, de son par­cours chez les pro­fes­sion­nels où il am­bi­tionne de conqué­rir le titre mon­dial.

Les tri­ath­lètes de Pois­sy et Sar­trou­ville évi­dem­ment

De­puis l’in­té­gra­tion du tri­ath­lon au pro­gramme olym­pique en 2000, les clubs yve­li­nois ont tou­jours eu des re­pré­sen­tants. Et il n’y a pas de rai­son pour que ceux de Pa­ris échappent à la règle quand on sait que Pois­sy et Sar­trou­ville comptent dans leurs rangs de nom­breux ta­lents en de­ve­nir. On pense tout d’abord aux Pis­cia­cais Cas­sandre Beau­grand (27 ans en 2024) et Do­rian Co­ninx (30 ans), qui ont par­ti­ci­pé à leurs premiers J.O. l’an der­nier. À cette liste, on peut ajou­ter un gar­çon comme le Sar­trou­villois Ra­phaël Mon­toya (29 ans en 2024), ré­cem­ment sa­cré cham­pion du monde en es­poirs. Les ho­ckeyeurs de Saint-germain La France se­ra au­to­ma­ti­que­ment re­pré­sen­tée dans tous les sports col­lec­tifs. Une au­baine in­croyable, par exemple, pour les ho­ckeyeurs et no­tam­ment pour ceux du club de Saint-germain-en-laye. Ac­tuel­le­ment, ils sont une di­zaine à fré­quen­ter les col­lec­tifs na­tio­naux. Cer­tains comme Hu­go Ge­nes­tet, Blaise Ro­geau, Fran­çois Goyet, Del­fi­na Gas­pa­ri ou Ju­lie Bra­chet, âgés de moins de 26 ans, peuvent voir jus­qu’à Pa­ris 2024. « Je me rends compte pe­tit à pe­tit que c’est une énorme chance qu’il fau­dra sai­sir et qui va de­man­der beau­coup de tra­vail et d’in­ves­tis­se­ment », confie la der­nière ci­tée, qui au­ra 25 ans en 2024. Les foot­bal­leuses du PSG À cette liste dé­jà bien four­nie, il est pos­sible d’ajou­ter quelques noms de foot­bal­leuses du PSG qui fré­quentent dé­jà l’équipe de France. Et no­tam­ment la nou­velle gé­né­ra­tion in­car­née par One­ma Grace Geyo­ro (née en 1997), Perle Mor­ro­ni (1997) ou bien en­core Léa Ker­gal (1999), qui se­ront en pleine force de l’âge dans sept ans.

Le boxeur To­ny Yo­ka, la tri­ath­lète Cas­sandre Beau­grand (Pois­sy) et le ho­ckeyeur Hu­go Ge­nes­tet (Saint-germain) sont des can­di­dats sé­rieux pour par­ti­ci­per aux Jeux Olym­piques dans sept ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.