Le ra­dar de la RN184 in­cen­dié !

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - FAITS DIVERS - Mi­chel Sei­man­do

Il ne res­tait plus grand­chose, en mi­lieu de se­maine der­nière, du ra­dar fixe ins­tal­lé le long de la RN184 en face de l’étang du Cor­ra à Saintger­main-en-laye. Le dis­po­si­tif a été re­trou­vé in­cen­dié dans la nuit du 27 au 28 sep­tembre.

Qui s’en est pris au ra­dar ? Une chose est sûre, la ca­bine a été re­trou­vée to­ta­le­ment cal­ci­née le jeu­di 28 sep­tembre au pe­tit ma­tin.

Des car­tons cal­ci­nés au pied de la ma­chine

La pré­sence de car­tons brû­lés au pied de la ma­chine dé­montre qu’il s’agit bien d’un geste cri­mi­nel. L’en­quête a été confiée au com­mis­sa­riat de Saint-germain-en-laye.

Le ra­dar, pro­té­gé par une glis­sière de 500 mètres en­vi­ron, a été ins­tal­lé en juin 2005. Il a dé­jà fait l’ob­jet de plu­sieurs tags au tout dé­but de sa car­rière lorsque les au­to­mo­bi­listes, cir­cu­lant de Con­flans-sain­te­ho­no­rine vers Saint-ger­mai­nen-laye, n’étaient pas en­core informés de sa pré­sence.

Au­jourd’hui, son em­pla­ce­ment dans la fo­rêt do­ma­niale de Saint-germain-en-laye est par­fai­te­ment connu des conduc­teurs et ne sur­prend plus per­sonne.

Les sta­tis­tiques parlent d’elles-mêmes. En 2016, ce même ra­dar avait fla­shé 1 941 fois, contre 2 246 en 2015.

Le ra­dar fixe si­tué à Saint-germain-en-laye a été com­plè­te­ment dé­truit par le feu dans la nuit du mer­cre­di 27 au jeu­di 28 sep­tembre. L’in­cen­die est cri­mi­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.