Jé­ré­my loue les avan­tages de la guerre à Saint-ger­main-en-laye

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LE COURRIER DES LOISIRS -

Avec son der­nier spec­tacle sur les re­li­gions, Jé­ré­my Fer­ra­ri a eu beau­coup de pro­blèmes. Pour son nou­veau spec­tacle, Vends deux pièces à Bey­routh, à dé­cou­vrir mar­di 21 no­vembre, au théâtre Alexandre-du­mas de Saint-ger­main-en-laye, il a choi­si un su­jet plus lé­ger : la guerre !

En ef­fet, il a étu­dié la guerre… et il en est cer­tain : « La guerre, c’est chouette ! » Ça li­bère des es­paces, des femmes ma­riées, per­met aux sol­dats de tuer des gens pour nous pro­té­ger des monstres qui tuent des gens. La guerre en­ri­chit les gou­ver­ne­ments, per­met aux as­so­cia­tions hu­ma­ni­taires de par­tir en va­cances, ré­duit le taux de chô­mage, la dé­lin­quance et donne une ex­cuse à BHL pour évi­ter les concerts de sa femme.

Dans son der­nier spec­tacle, il s’était at­ta­qué aux re­li­gions, bi­lan des pertes sur 200 000 per­sonnes en salle : 67 me­naces de mort, 2 143 spec­ta­teurs par­tis avant la fin, 37 651 croyants ayant per­du la foi, et 27 nonnes ayant rom­pu leurs voeux de chas­te­té. À l’oc­ca­sion de ce nou­veau spec­tacle il s’est ache­té un jo­li deux pièces à Bey­routh, qu’il re­vend… Le quar­tier étant de­ve­nu trop calme !

Son spec­tacle a été an­non­cé com­plet à Pa­ris en seule­ment quelques jours, plus de 50 000 places ven­dues avant le dé­but de la tour­née, des re­pré­sen­ta­tions dou­blées et deux ex­cep­tion­nelles sup­plé­men­taires.

©An­dré D.

Jé­ré­my Fer­ra­ri se pro­dui­ra en spec­tacle au théâtre de Saint-ger­main-en-laye, mar­di 21 fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.