Ra­dar feu rouge : la pré­fec­ture fait an­nu­ler des PV

La pré­fec­ture des Yve­lines a de­man­dé à l’ad­mi­nis­tra­tion en charge des ra­dars à Rennes (Ille-et-vi­laine) d’an­nu­ler les PV des au­to­mo­bi­listes fla­shés au Pecq après le 28 jan­vier, 19h.

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LA UNE -

La pré­fec­ture des Yve­lines vient de faire an­nu­ler les contra­ven­tions des au­to­mo­bi­listes fla­shés le di­manche 28 jan­vier à par­tir de 19h.

Pas tous, bien évi­dem­ment mais ceux qui ont été fla­shés par le ra­dar feu rouge ins­tal­lé au ni­veau du rond-point d’aran­juez, à l’in­ter­sec­tion de la RD 186 et D7, juste après les Py­ra­mides.

En face du Bur­ger King

Le ra­dar est si­tué dans le sens Le Port­mar­ly vers Le Pecq. Il est ins­tal­lé en face du res­tau­rant Bur­ger King.

La pré­fec­ture le confirme : « Les pro­cès-ver­baux dres­sés pour des faits ul­té­rieurs au di­manche 28 jan­vier à 19 h se­ront an­nu­lés. »

Pour­quoi de­puis le 28 jan­vier ?

« En rai­son des inon­da­tions de la Seine, la po­lice mu­ni­ci­pale a dû ré­gler la cir­cu­la­tion sur la RD 186 au Pecq », fait-on sa­voir en pré­fec­ture.

Or, la mo­di­fi­ca­tion de la cir­cu­la­tion au­rait sur­pris les au­to­mo­bi­listes qui sont pas­sés par une route qu’ils ne connais­saient pas mais elle au­rait éga­le­ment en­traî­né des bou­chons et le pas­sage obli­gé de nom­breux conduc­teurs par un nouvel axe très sa­tu­ré.

Les conduc­teurs ont pu pas­ser le feu vert avant de se re­trou­ver, sans le vou­loir, en in­frac­tion avec le feu pas­sé au rouge.

Si, pour l’heure, au­cune plainte d’au­to­mo­bi­listes – l’amende for­fai­taire est de 135 € avec 4 points en moins ! – n’est re­mon­tée à la pré­fec­ture de Ver­sailles, la dé­marche a le mé­rite de gom­mer des PV qui au­raient pu se mul­ti­plier pour de mau­vaises rai­sons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.