Eaux usées : 26M€ de tra­vaux pré­vus

Le maire-ad­joint, Jacques Labre, a an­non­cé que le Syn­di­cat In­ter­com­mu­nal pour l’as­sai­nis­se­ment de la ré­gion de Saint-ger­mai­nen-laye, qui gère la col­lecte des eaux usées de la rive gauche, va faire 26 mil­lions d’eu­ros de tra­vaux d’ici 2030.

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LA UNE - S.R.

« Le vo­lume d’eaux usées dé­ver­sé en Seine est très su­pé­rieur à la ré­gle­men­ta­tion. C’est pour cette rai­son que le Syn­di­cat de Saint-ger­main-en-laye a pré­vu un pro­gramme de tra­vaux de l’ordre de 26 M€ jus­qu’en 2030. Le but est de ré­duire les re­jets lors des épi­sodes plu­vieux. » Le maire ad­joint aux tra­vaux, Jacques Labre, a fait un état des lieux de l’as­sai­nis­se­ment sur le ter­ri­toire com­mu­nal. L’élu a ajou­té qu’un bas­sin de ré­ten­tion va être construit afin de ré­duire les risques d’inon­da­tion dus au Ru de Bu­zot dans le quar­tier de l’er­mi­tage. Il est éga­le­ment pré­vu le dé­pla­ce­ment du dé­ver­soir d’orage du quar­tier Ci­té et la créa­tion d’un bas­sin de sto­ckage en­ter­ré de 4 000 m3 d’une pro­fon­deur d’une ving­taine de mètres sur le par­king en face du parc Cor­bière. « Pour ce der­nier pro­jet, le syn­di­cat a en­ga­gé un maître d’oeuvre qui a lan­cé une consul­ta­tion d’en­tre­prises. La Seine de­vrait être plus propre au ni­veau du parc Cor­bière. » Les tra­vaux sont pro­gram­més pour le dé­but de l’an­née.

Des pro­blèmes dans le quar­tier Mexique

Par ailleurs, la Ville, qui s’est do­tée d’un rè­gle­ment du ser­vice pu­blic de l’as­sai­nis­se­ment, a lan­cé un sché­ma di­rec­teur sur ce su­jet afin d’« y voir clair sur les be­soins en pro­gram­ma­tion de tra­vaux. Nous vou­lons connaître ces be­soins afin de les mettre en avant au­près de la Com­mu­nau­té d’ag­glo. Et pour ce­la nous de­vons faire un zo­nage ré­gle­men­taire in­dexé au Plu. » Jacques Labre a par­lé de « pro­blèmes ré­cur­rents » dans le quar­tier Mexique, pre­nant l’exemple d’une « très faible pente » du ter­rain. « L’écou­le­ment des eaux est ra­len­ti par la fai­blesse des pentes. Par ailleurs, nous avons des pro­blèmes de re­jet d’eaux usées dans le ré­seau d’eaux flu­viales no­tam­ment dans le quar­tier Ci­té. Ce se­ra un des ob­jets du sché­ma di­rec­teur que d’iden­ti­fier ces dys­fonc­tion­ne­ments et de pro­po­ser des so­lu­tions pour y re­mé­dier. »

Quinze tonnes de sable

Plus de quinze tonnes de sable ont été re­ti­rées des ca­na­li­sa­tions qui ont su­bi un cu­rage. « Le ré­seau dans l’en­semble fonc­tionne plu­tôt bien mais des opé­ra­tions de désobs­truc­tions sont ré­gu­liè­re­ment né­ces­saires. » Des in­ter­ven­tions concernent aus­si des mau­vaises odeurs. Jacques Labre a pré­ci­sé que le nombre d’en­quêtes de confor­mi­té des bran­che­ments est en forte aug­men­ta­tion. « C’est une des re­tom­bées de notre rè­gle­ment puisque dans le cadre d’une vente im­mo­bi­lière, le ven­deur doit pro­duire un diag­nos­tic sur la confor­mi­té de son bran­che­ment. Les co­pro­prié­tés se sont as­sez lar­ge­ment ac­quit­tées de cette obli­ga­tion. » Sur le plan fi­nan­cier, la Ville garde à sa dis­po­si­tion un « pe­tit ex­cé­dent bud­gé­taire » ali­men­té par la re­de­vance payée par les usa­gers sur leur fac­ture d’eau po­table, afin de l’af­fec­ter aux « tra­vaux prio­ri­taires qui res­sor­ti­ront du sché­ma di­rec­teur ».

La Ville est très at­ten­tive aux re­jets d’eaux usées en Seine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.