Jeanne Gué­rin (Con­flans) va af­fron­ter son an­cien club

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - SPORTS - Ba­sile Re­go­li

Il y a quatre ans, Jeanne Gué­rin por­tait les cou­leurs du Havre. Il y a deux ans, celle de Mon­ti­gny-le-bre­ton­neux. De­puis la sai­son pas­sée, elle évo­lue à Con­flans, en N2, dans la même poule que… ses deux an­ciens clubs. Alors, for­cé­ment, les quatre ren­contres pré­vues au ca­len­drier contre ces équipes ont une sa­veur à part. « C’est tou­jours un peu par­ti­cu­lier de re­jouer contre son an­cien club », confirme l’ar­rière gauche de 21 ans qui se pré­pare à af­fron­ter les Ha­vraises, sa­me­di soir (coup d’en­voi à 20h45), au gym­nase Pierre-ru­quet.

Elle a joué une sai­son au Havre

C’est la deuxième fois de la sai­son que les deux clubs s’af­frontent. À l’al­ler, les Con­fla­naises avaient été bat­tues de huit buts (dé­faite 32-24). « Ce­la avait été com­pli­qué. C’était le pre­mier match de l’an­née et il nous man­quait des joueuses », se sou­vient Jeanne qui avait re­trou­vé sur le par­quet « quatre ou cinq filles avec qui j’ai pu jouer » lors de ses deux an­nées pas­sées au Pôle Es­poirs là-bas. « J’y suis ar­ri­vée en sep­tembre 2012 mais je n’ai fait qu’une sai­son avec Le Havre. » En 2013-2014 mais l’ex­pé­rience en N1 a tour­né court.

La rai­son ? « Dé­jà, ce n’est pas simple d’avoir du temps de jeu à 16 ans puis je me suis bles­sée. J’ai eu une en­torse à la che­ville. Ce­la a mis du temps à se soi­gner et j’ai traî­né ça pen­dant trois mois, si ce n’est plus. Ça avait été dif­fi­cile de re­ve­nir (dans le groupe) », ra­conte celle qui a tout de même gar­dé des contacts avec cer­taines filles du Havre. « Même si ce­la a été une an­née com­pli­quée là-bas, j’y ai fait de belles ren­contres. J’y re­tourne de temps en temps pour re­voir des co­pines. J’y étais, d’ailleurs, ce week-end. »

Ob­jec­tif : ac­cro­cher la mon­tée en N1

Le match à ve­nir n’a pas été un su­jet de conser­va­tion entre elles. « On a par­lé de tout sauf de handball », lâche la jeune étu­diante en école de com­merce, ar­ri­vée en ré­gion pa­ri­sienne en 2015 pour ses études. « Ça me fe­rait plai­sir de ga­gner contre mon an­cien club sur­tout qu’on a en­vie de prendre des points. » Idée de res­ter dans le groupe de tête où les quatre pre­mières places se­ront sy­no­nymes de mon­tée en N1 en fin de sai­son. « C’est l’ob­jec­tif qu’on a en tête. Mais la poule est très com­pli­quée. Tout le monde peut battre tout le monde cette an­née. »

Pour preuve, trois points seule­ment sé­parent ac­tuel­le­ment Harnes (9e au clas­se­ment) de Beau­vais (4e). Con­flans (5e) est en em­bus­cade après une pre­mière par­tie de cham­pion­nat aux ré­sul­tats mi­ti­gés (5 vic­toires, 1 nul et 5 dé­faites). Une vic­toire face aux Ha­vraises per­met­trait, donc, à Jeanne Gué­rin et ses co­équi­pières de lan­cer leur phase re­tour sur de bonnes bases.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.