Des clients es­cro­qués

Le Courrier du Loiret - - FAITS DIVERS / JUSTICE -

Une so­cié­té uti­lise le nom de La Poste pour contac­ter des clients, prin­ci­pa­le­ment à Pi­thi­viers, au su­jet de co­lis. Ces der­niers sont alors in­vi­tés à ap­pe­ler des nu­mé­ros sur­taxés.

Les ser­vices de re­la­tion client de La Poste ont en­re­gis­tré, en dé­but de se­maine, une hausse im­por­tante d’ap­pels de clients du Loi­ret, et prin­ci­pa­le­ment de l’ag­glo­mé­ra­tion de Pi­thi­viers, se plai­gnant d’une es­cro­que­rie par té­lé­phone.

Une so­cié­té uti­li­sant abu­si­ve­ment le nom de La Poste contacte par té­lé­phone des clients au su­jet de co­lis en at­tente de li­vrai­son et les in­cite à rap­pe­ler un nu­mé­ro for­te­ment sur­taxé pour dé­clen­cher la li­vrai­son. Dans le cas pré­sent, il s’agit du 08.90.618.809.

La Poste rap­pelle qu’elle ne réa­lise ja­mais de pros­ pec­tion de­man­dant aux clients de la rap­pe­ler sur un nu­mé­ro sur­taxé. Elle ne de­mande ja­mais de co­or­don­nées ban­caires ou de code se­cret par té­lé­phone ou mail.

Pour tout mes­sage qui pa­raî­trait dou­teux, La Poste in­vite ses clients à le si­gna­ler au 3631* (par­ti­cu­lier) ou 3634* (clients pro et en­tre­prises). Elle se ré­serve le droit de por­ter plainte contre cette es­cro­que­rie.

La Poste rap­pelle qu’elle ne réa­lise ja­mais de pros­pec­tion de­man­dant aux clients de la rap­pe­ler sur un nu­mé­ro sur­taxé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.