Un pa­ri réus­si pour le fes­ti­val La­grange

Le Courrier du Loiret - - PUISEAUX -

La 7e édi­tion du fes­ti­val La­grange s’est dé­rou­lée sa­me­di 20 août à Gironville, en Seine­et­marne, à 6 km de Pui­seaux. Or­ga­ni­sé par l’as­so­cia­tion L’stu­dial La­grange, et sans sub­ven­tions, le fes­ti­val vit d’an­née en an­née grâce au pu­blic.

Cette an­née, en­vi­ron 500 per­sonnes se sont cô­toyées sur le fes­ti­val. L’ob­jec­tif est at­teint pour les or­ga­ni­sa­teurs.

De 15 heures jus­qu’au bout de la nuit, ar­tistes et bé­né­voles se sont dé­me­nés pour sa­tis­faire un pu­blic va­rié dans une très bonne am­biance, avec des concerts et des ani­ma­tions tout pu­blic. L’as­so­cia­tion Slack’2’bleau était de re­tour et ini­tiait pe­tits et grands à la sla­ck­line. Cette dis­ci­pline se pra­tique sur une sangle ten­due, les uns s’exercent à y mar­cher en équi­libre et les plus adroits se lancent même dans des fi­gures acro­ba­tiques. Nou­veau­té pour les plus jeunes, struc­tures gon­flables et mi­ni­quads ont per­mis de s’amu­ser tout l’après­mi­di. Un stand de troc cultu­rel était mis en place, le prin­cipe étant simple : dé­po­sez ce qui ne vous sert pas, échan­gez­le contre ce qui vous plaît. Sur les stands d’à cô­té, des bi­joux fait mains étaient mis en vente, et un couple pro­po­sait de confec­tion­ner des até­bas, un tis­sage en laine qui per­met de por­ter une jo­lie mèche co­lo­rée dans ses che­veux. Un graf­feur (pein­ture à la bombe) s’est lais­sé por­ter par l’am­biance pour créer, en quelques heures, une grande fresque à l’image du fes­ti­val, sous les yeux des cu­rieux.

Cô­té concert, il y en avait pour tous les goûts, dis­co­funk, rock, dub. Lorsque les jon­gleurs et cra­cheurs de feu se sont ins­tal­lés de­vant la scène à la nuit tom­bée, le spec­tacle était com­plet et le pu­blic en a pris plein les yeux et les oreilles. Pour sa­tis­faire l’ap­pé­tit de tout ce monde, les bé­né­voles char­gés de la res­tau­ra­tion n’ont pas chô­mé, pro­po­sant no­tam­ment un co­chon à la broche très at­ten­du par les fes­ti­va­liers, dès 18 heures. Pour dan­ser toute la nuit, sor­tir en fa­mille ou entre amis, ou même sim­ple­ment pro­fi­ter d’un bon re­pas en mu­sique, on prend note : le fes­ti­val La­grange, c’est tous les ans, en août, à Gironville.

Les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val, Lu­do, Alain, El­vis et Bap­tiste.

Sur scène, Mig­thy Box et ses doigts de ma­gi­cien en ac­tion.

Pe­tits et grands ont pu s’es­sayer à la pra­tique de la sla­ck­line.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.