AU PAYS.

Le Courrier du Loiret - - AU FIL DES JOURS -

À l’aide d’une brosse mé­tal­lique et d’un pin­ceau, Ni­co­las Ja­mois, de Cour­cy-aux-loges, ré­nove les plaques de co­cher qui ja­lonnent en­core les vil­lages. Il en a dé­jà re­ta­pé 158. Les trois der­nières sont celles de Pui­seaux.

À l’aide d’une brosse mé­tal­lique et d’un pin­ceau, Ni­co­las Ja­mois, de Cour­cy-aux­loges, ré­nove les plaques de co­cher qui ja­lonnent en­core les vil­lages.

Au vo­lant de son bus qui sillonne les routes de l’es­sonne ou celles des va­cances, il re­père ses « proies », ces plaques de mé­tal en fonte ou en zinc ap­po­sées dans les vil­lages, an­cêtres de nos pan­neaux rou­tiers, des cartes d’état­ma­jor et du GPS, in­sé­pa­rable bous­sole des temps mo­dernes.

Il pro­pose la res­tau­ra­tion des plaques aux mu­ni­ci­pa­li­tés

Autre temps, autre époque, les plaques de co­cher ont été ins­tau­rées par une cir­cu­laire de 1833 qui sti­pu­lait qu’elles de­vaient être im­plan­tées toutes les mille toises (deux ki­lo­mètres en­vi­ron).

L’oeil aux aguets, Ni­co­las Ja­mois traque les plaques de co­cher qui in­di­quaient les di­rec­tions aux di­li­gences et aux pre­mières au­to­mo­biles, et les res­taure dans son pe­tit ate­lier de Cour­cy­aux­loges où il a élu do­mi­cile.

Si l’on en croit le site pla­que­de­co­cher.fr, il est même « le pre­mier res­tau­ra­teur de plaques de co­cher en France ». « Quand je re­père une plaque, je prends une pho­to et je prends con­tact avec la mu­ni­ci­pa­li­té pour lui pro­po­ser de la ré­no­ver », ex­plique Ni­co­las Ja­mois. À un prix dé­fiant toute concur­rence, dix eu­ros.

De­puis 2014, lors­qu’il a dé­cou­vert et ré­no­vé son pre­mier tro­phée à Bou­ter­vil­liers, un vil­lage de l’es­sonne, il a lar­ge­ment fran­chi les proches fron­tières de son do­mi­cile et a en­ri­chi ses col­lectes. « À ce jour, j’ai ré­no­vé 158 plaques ve­nues de 18 dé­par­te­ments dont 62 dans le Loi­ret », dé­taille­t­il en bran­dis­sant l’une des trois plaques qu’il vient de ra­fraî­chir et qui vont prendre la di­rec­tion de Pui­seaux où elles se­ront im­plan­tées, comme à l’ori­gine, place des Dé­por­tés, ave­nue de Pa­ris et fau­bourg Saint­ma­thu­rin. Puis ce se­ra au tour de Nan­ge­ville, Ou­tar­ville, Ti­ver­non et Le Pui­set (Eu­reet­loir) pour ne ci­ter que les plus proches de nous.

Ni­co­las Ja­mois a dé­jà ré­no­vé 158 plaques. Les trois der­nières sont celles de Pui­seaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.