Qui suc­cé­de­ra à Hugues Sau­ry au Dé­par­te­ment ?

Le Courrier du Loiret - - LA UNE - PHI­LIPPE DE LA GRANGE

L’élec­tion au Sé­nat du pré­sident du conseil dé­par­te­men­tal, Hugues Sau­ry, de­vrait per­mettre au maire d’as­coux de prendre la tête du Dé­par­te­ment.

On prend – presque – les mêmes et on re­com­mence (pour six ans) : Jean­pierre Sueur (sor­tant PS, 561 voix), Hugues Sau­ry (Di­vers droite, 409 voix) et Jean­noël Car­doux (sor­tant LR, 354 voix) ont été élus, di­manche 24 sep­tembre, à la Chambre haute, sans réelle surprise.

Les cinq autres can­di­dats ­Do­mi­nique Tri­pet, PCF (97 voix), Aline Mé­riau, LREM (94 voix), Be­noît Lon­ceint, ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle (60 voix), Charles de Ge­vi­gney, Front na­tio­nal (37 voix) et Phi­lippe Le Dem, in­dé­pen­dant (13 voix) – mordent lar­ge­ment la pous­sière. Ce­lui d’aline Mé­riau, confron­tée en sus au dis­si­dent Be­noît Lon­ceint, est conforme à l’échec en­cais­sé par les can­di­dats de La Ré­pu­blique en marche qui ne comp­te­ra que 24 élus au Sé­nat (contre 29 au­pa­ra­vant). « La dis­si­dence a joué. Et nous avons man­qué de temps pour la cam­pagne élec­to­rale, il fal­lait du temps pour faire de la pé­da­go­gie au­tour des baisses de do­ta­tion, taxe d’ha­bi­ta­tion et contrats ai­dés », a re­con­nu la pré­si­dente de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise du bâ­ti­ment du Loi­ret le soir même de sa dé­faite.

Si ces sénatoriales ne cham­boulent pas l’échi­quier po­li­tique du Loi­ret, lar­ge­ment do­mi­né par la Droite et de­puis peu par les élus de La Ré­pu­blique en marche, elles bous­culent ce­pen­dant la gou­ver­ nance du dé­par­te­ment. Son pré­sident, Hugues Sau­ry, une fois ins­tal­lé au Pa­lais du Luxem­bourg, ne pour­ra plus cu­mu­ler deux man­dats, il fau­dra lui trou­ver un suc­ces­seur au conseil dé­par­te­men­tal. Par­mi les deux vice­pré­si­dents qui pou­vaient y pré­tendre, Frédéric Né­raud, en charge de l’éco­no­mie, du pa­tri­moine et de la culture, et Marc Gau­det, 1er vice­pré­sident char­gé des bâ­ti­ments, routes et trans­ports. Mais il semble que ce ne soit pas dans les pro­jets du conseiller dé­par­te­men­tal de Cour­te­nay. Même s’il ne confirme pas of­fi­ciel­le­ment sa can­di­da­ture – ce qui ne trompe per­sonne ­, Marc Gau­det a donc la voie libre. Dans un pre­mier temps, jus­qu’à l’ins­tal­la­tion d’hugues Sau­ry dans son siège de sé­na­teur, lun­di 2 oc­tobre, son 1er vice­pré­sident as­su­re­ra l’in­té­rim. L’élec­tion du nou­veau pré­sident du conseil dé­par­te­men­tal ne se­ra ac­tée qu’en no­vembre.

Les trois sé­na­teurs du Loi­ret élus di­manche 24 sep­tembre : Jean-noël Car­doux (LR), Jeanpierre Sueur (PS) et Hugues Sau­ry (Di­vers droite). (PHOTO : LA RÉ­PU­BLIQUE DU CENTRE)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.