Des pa­rents en co­lère

Le Courrier du Loiret - - LA UNE -

Une ma­ni­fes­ta­tion a eu lieu de­vant l’école de Neu­ville­aux­bois pour ré­cla­mer le re­tour de l’em­ployée de vie sco­laire.

Dans le cadre de la grève na­tio­nale des fonc­tion­naires, mar­di 10 oc­tobre, en­sei­gnants, pa­rents d’élèves et leurs en­fants ont fait état de leur mé­con­ten­te­ment, de­vant l’école élé­men­taire de Neu­ville-aux-bois, le ma­tin à l’ou­ver­ture.

Ban­de­roles et slo­gans étaient bran­dis, ré­cla­mant le re­tour de Mme Bouard, em­ployée de vie sco­laire (EVS), ayant quit­té l’éta­blis­se­ment le 15 sep­tembre. De nom­breux pa­rents ont ap­por­té leur sou­tien et des lettres de témoignage. Cette ma­man, dont le fils est en si­tua­tion de han­di­cap, ex­plique que ce der­nier a be­soin de soins deux fois par se­maine sur le temps sco­laire et qu’il pou­vait comp­ter sur L’EVS pour lui ou­vrir les portes. L’école ac­cueille une classe Ulis (uni­té lo­ca­li­sée pour l’in­clu­sion sco­laire) mais ne peut plus as­su­rer les be­soins de ses élèves. À pré­sent, en de­hors des ho­raires ré­gle­men­taires, il de­vient com­pli­qué de faire ou­vrir les portes sauf à ce qu’un en­sei­gnant se dé­place, lais­sant sa classe sans sur­veillance. Cette per­sonne as­su­rait éga­le­ment la sé­cu­ri­té de l’éta­ blis­se­ment en vé­ri­fiant les al­lées et ve­nues (li­vreurs, pa­rents, rem­pla­çants, tech­ni­ciens et tous les autres in­ter­ve­nants ex­té­rieurs) ain­si que le pre­mier contrôle des ab­sences des élèves. Elle ré­pon­dait au té­lé­phone, pre­nait en charge les en­fants ma­lades, bles­sés ou en re­tard et était le lien entre les classes pour la com­mu­ni­ca­tion des in­for­ma­tions et le trans­fert des ma­té­riels d’une classe à l’autre. Ce n’est pas tout, elle ai­dait à l’or­ga­ni­sa­tion des com­mandes, des ré­ser­va­tions de bus, en plus d’un tra­vail ad­mi­nis­tra­tif au­près de la di­rec­tion. En­fin, elle pou­vait ac­com­pa­gner une classe lors d’une sor­tie si un pa­rent ne pou­vait plus ve­nir. « Quand on voit la mul­ti­tude des taches exer­cées par Mme Bouard, je vois mal comment Mme Mar­tins, la di­rec­trice, va pou­voir re­ prendre toute cette charge sans consé­quence sur l’or­ga­ni­sa­tion glo­bale de l’école » ajoute cette ma­man. « Je n’ai pas l’ha­bi­tude de prendre par­ti pour les en­sei­gnants mais, ce mar­di, ils sont en co­lère et cer­tains en grève et c’est bien lé­gi­time. À trop ti­rer sur la corde, elle risque de cas­ser » ajoute­t­elle vi­si­ble­ment en co­lère elle aus­si. Une autre ac­tion est pré­vue jeu­di 12 oc­tobre à l’ou­ver­ture de l’école.

Les pa­rents et en­sei­gnants ont mon­tré leur co­lère, mar­di 10 oc­tobre, à Neu­ville-aux-bois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.