La sé­cu­ri­té des en­fants à re­voir

Le Courrier du Loiret - - Sermaises - AMBRE CHAUVANET

Lors du der­nier con­seil mu­ni­ci­pal de Ser­maises, lun­di 9 avril, les élus se sont pen­chés sur les fi­nances.

◗ Au mo­ment du vote des bud­gets, les élus font tou­jours face à la même pro­blé­ma­tique : l’équi­libre des re­cettes et des dé­penses, en fonc­tion­ne­ment comme en in­ves­tis­se­ment. L’idéal est d’abou­tir à un ré­sul­tat glo­bal po­si­tif. C’est le cas à Ser­maises. Les bud­gets an­nexes de l’eau, de l’as­sai­nis­se­ment et du lo­tis­se­ment de la route de Ma­le­sherbes ain­si que le bud­get prin­ci­pal, pour l’an­née 2017, sont dans le vert. Les élus ont donc va­li­dé les comptes, à l’una­ni­mi­té. « Quand c’est po­si­tif, tout le monde est d’ac­cord », a plai­san­té l’un d’eux.

Après avoir étu­dié les fi­nances pas­sées, ils se sont tour­nés vers l’ave­nir. Le bud­get pri­mi­tif pour l’an­ née 2018 a été étu­dié et quelques pro­jets ont été an­non­cés. Par­mi les in­ves­tis­se­ments en­vi­sa­gés, un chan­tier im­por­tant est en pro­jet. Des amé­na­ge­ments sont en ef­fet pré­vus entre la rue de Pa­ris et le boule­ vard des An­ciens­fos­sés, afin que les élèves puissent se rendre à l’école et en re­ve­nir en toute sé­cu­ri­té. L’ar­rêt de bus se­ra ain­si dé­pla­cé et des bar­rières se­ront po­sées le long de ce par­cours. Les élus ont aus­si dé­ci­dé de pro­fi­ter de ce chan­tier es­ti­mé à 83.000 € pour pro­cé­der à des tra­vaux de mise en ac­ces­si­bi­li­té des com­merces.

Par­mi les autres in­ves­tis­se­ments à ve­nir, deux autres sont coû­teux : l’en­fouis­se­ment des ré­seaux du lo­tis­se­ment des Pro­me­nades, pour 50.000 €, et l’ins­tal­la­tion de nou­veau ma­té­riel et de mo­bi­lier ur­bain au jar­din pu­blic, es­ti­mée à 36.600 €.

Pour pro­té­ger les en­fants qui se rendent à l’école

(PHO­TO : BRI­GITTE AZZOPARD)

Le chan­tier de sé­cu­ri­sa­tion du che­mi­ne­ment pié­ton, entre la rue des Écoles et le bou­le­vard des An­ciens-fos­sés, est es­ti­mé à 86.000 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.