Des gen­darmes de Pithiviers à No­tredame-des-landes

Le Courrier du Loiret - - La Une - CA­MILLE COELHO

Quatre pe­lo­tons de l’es­ca­dron de gen­dar­me­rie mo­bile 44/3 de Pithiviers, soit 75 gen­darmes, sont à Notre-dame-des-landes (Loi­realt­lan­tique) de­puis le 28 mars. Ils par­ti­cipent de­puis lun­di à l’éva­cua­tion de la Zad (zone d’amé­na­ge­ment dif­fé­ré). Une mis­sion à haut risque.

◗ Comme l’in­di­quait, avant le dé­part, le lieu­te­nant­co­lo­nel Fran­çois Bor­to­li, com­man­dant le grou­pe­ment de gen­dar­me­rie mo­bile IV/3 d’or­léans, dont dé­pend ce­lui de Pithiviers : « Si l’au­to­ri­té dé­cide d’éva­cuer, on éva­cue­ra ». Et la dé­ci­sion a été prise ce lun­di 9 avril.

« Ce ma­tin, à par­tir de 6 h, la Gen­dar­me­rie dé­bu­te­ra une opé­ra­tion d’ex­pul­sion des oc­cu­pants illé­gaux des ter­rains de Notre­dame­des­landes. Confor­mé­ment aux an­nonces du Pre­mier mi­nistre le 17 jan­vier, il s’agit de mettre fin à la zone de non droit », a in­di­qué le mi­nistre de l’in­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, sur Twit­ter, ce ma­tin­là.

75 gen­darmes de Pithiviers sur place

Au to­tal, 2.500 gen­darmes sont mo­bi­li­sés sur place, dont 75 de l’es­ca­dron de gen­dar­me­rie mo­bile 44/3 de Pithiviers. En­voyés à Notre­dame­desLandes pour une opé­ra­tion d’ap­pui et de concours à huis­sier en vue d’éva­cuer la Zad (voir ci­des­sous), où était pré­vue la construc­tion d’un aé­ro­port, ­ un pro­jet dé­sor­mais aban­don­né ­, ils sont dé­sor­mais au coeur de l’opé­ra­tion d’éva­cua­tion. La pré­fète de la ré­gion Pays­de­la­loire, Ni­cole Klein, a évo­qué l’ob­jec­tif de dé­man­te­ler une « qua­ ran­taine de squats » sur les 97 du site. En­vi­ron 250 za­distes oc­cu­pe­raient cette zone de 1.650 hec­tares, si­tuée au nord­ouest de Nantes.

L’in­ter­ven­tion pour­rait « du­rer jus­qu’à la fin de la se­maine », a dé­cla­ré Gé­rard Col­lomb. Cock­tails Mo­lo­tov, gaz la­cry­mo­gènes, jets de pro­jec­tiles, de­puis le dé­but de cette opé­ra­tion, les af­fron­te­ments sont vio­lents entre les mi­li­taires et les za­distes, qui re­fusent de quit­ter la zone. Se­lon nos in­for­ma­tions, au­cun mi­li­taire pi­thi­vé­rien n’a été bles­sé.

« Plus ça va al­ler, plus ça va être com­pli­qué », a lan­cé la pré­fète à l’is­sue de la pre­mière jour­née. « On a fait le plus simple », a­t­elle ajou­té.

Gé­rard Col­lomb a ex­pli­qué avoir don­né consigne aux forces de l’ordre de pro­cé­der avec re­te­nue.

La mis­sion des gen­darmes de Pithiviers dev­rait du­rer plu­sieurs se­maines. Au­cune date de re­tour n’a pour l’ins­tant été avan­cée. Tou­te­fois, les mi­li­taires ont dé­jà un dé­pla­ce­ment pro­gram­mé au mois de mai à Ca­lais.

Les 75 gen­darmes pi­thi­vé­riens sont par­tis à Notre-dame-des-landes le 28 mars, pour une du­rée in­dé­ter­mi­née.

Des nom­breux heurts entre forces de l’ordre et za­distes ont eu lieu ces der­niers jours. Au­cun mi­li­taire pi­thi­vé­rien n’a été bles­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.