Chan­tier de Flo­tin : pour­quoi ce re­tard ?

Le Courrier du Loiret - - La Une - AMBRE CHAUVANET

Le nou­vel ac­cueil de loi­sirs, construit au do­maine de Flo­tin, à Ni­belle, au­rait dû ou­vrir cet été. Mal­heu­reu­se­ment, le chan­tier a pris du re­tard. Ex­pli­ca­tions.

◗ Au ni­veau du dos­sier Flo­tin, por­té par la com­mu­nau­té de com­munes du Pi­thi­ve­rais Gâ­ti­nais, rien ne s’est pas­sé comme pré­vu. Le chan­tier de construc­tion de l’ac­cueil de loi­sirs, qui dé­mar­rait en janvier der­nier, a connu quelques im­pré­vus. « Sur les 12 en­tre­prises, on a eu deux dé­pôts de bi­lans, pour le lot char­pente et le lot bâ­ti­ment. On a ar­rê­té le chan­tier pen­dant cinq mois », ex­plique Em­ma­nuel Crop, directeur des ser­vices tech­niques. Pour la char­pente, c’est ré­glé, l’en­tre­prise Gi­rard Ouvrages bois, de Ma­le­sherbes, a pris le chan­tier en cours. Pour ce qui est du gros oeuvre, reste à trou­ver une nou­velle en­tre­prise. « Ce­la ne re­pré­sente pas une pres­ta­tion si im­por­tante que ce­la, et tant mieux, mais il y a pas mal de points de dé­tails qui posent pro­blème. Il y a par exemple des choses à re­prendre au ni­veau des fixa­tions de la char­pente », ex­plique Her­vé Gau­rat, vice­pré­sident de l’in­ter­com­mu­na­li­té, no­tam­ment en charge des tra­vaux.

Quand la mé­téo n’ar­range rien…

Autre dé­con­ve­nue : la mé­téo. La pluie, la neige et le vent ont re­tar­dé l’avan­cée des tra­vaux, entre les mois de novembre et avril. Fi­na­le­ment, si tout se passe comme es­pé­ré, la struc­ture de­vrait ou­vrir ses portes avant la fin de l’an­née : « Au­jourd’hui, on se fixe comme ob­jec­tif les va­cances de la Tous­saint », ex­plique Her­vé Gau­rat.

Le chan­tier de cette pre­mière tranche de tra­vaux consiste en la créa­tion de l’ac­cueil de loi­sirs et les amé­na­ge­ments des étangs, d’un par­king et du ver­ger. Une salle de res­tau­ra­tion lu­mi­neuse, une cui­sine, une ter­rasse avec en­semble vi­tré, une cour­sive fer­mée, qui re­lie­ra les quatre salles d’ac­ti­vi­tés, dont une de 100 m2, amé­na­gée dans l’an­cienne grange, des jar­dins sé­cu­ri­sés et un che­mi­ne­ment ex­té­rieur per­met­tant de par­tir à la dé­cou­verte des étangs et de la fo­rêt se­ront créés. Dans cet écrin de ver­dure où la na­ture est reine, une cen­taine d’en­fants du Beau­nois et du Pui­seau­tin, de 3 à 11 ans, pour­ront être ac­cueillis.

Em­ma­nuel Crop et Her­vé Gau­rat, sur place, ex­pliquent les rai­sons de ce re­tard, à Flo­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.