Un seul cas re­cen­sé en France

Le Courrier du Loiret - - Faits Divers / Justice -

On ne re­cense qu’un seul cas de chute d’éo­lienne en France. Il s’agit d’une ma­chine qui était si­tuée à Bouin, en Ven­dée, au pas­sage de la tem­pête Car­men le 1er jan­vier der­nier. Les condi­tions mé­téo­ro­lo­giques, des dys­fonc­tion­ne­ments tech­niques et une main­te­nance à dis­tance in­adap­tée se­raient en cause, car le vent seul n’au­rait pas pu faire tom­ber l’éo­lienne qui avait été pla­cée en po­si­tion de sé­cu­ri­té. En jan­vier 2017, une ma­chine de 95 mètres s’était écrou­lée en Al­le­magne et un ac­ci­dent sem­blable est sur­ve­nu en Ir­lande du Nord, en jan­vier 2015, se­lon nos confrères du jour­nal Le Pa­ri­sien. Une vi­tesse ex­ces­sive, un in­cen­die ou plus ra­re­ment une chute de pale sont des faits connus mais une éo­lienne en­tière qui s’écroule est un fait ex­cep­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.