Pour ne lais­ser per­sonne de­hors

Le Courrier du Loiret - - Au Pays - CHRIS­TIAN SIRET

Avec l’ar­ri­vée du froid, les condi­tions de vie des per­sonnes en si­tua­tion de pré­ca­ri­té de­viennent en­core plus dif­fi­ciles. Des moyens sup­plé­men­taires sont mis en place pour y faire face.

◗ « Les trois mis­sions de l’ac­cueil de jour sont l’ac­cueil, l’écoute et l’orien­ta­tion », rap­pelle Flo­rian Bru­cy, le co­or­di­na­teur d’ima­nis à Pi­thi­viers en re­ce­vant ven­dre­di 2 no­vembre Na­dine Mon­teil, sous­pré­fète de Pi­thi­viers. Dans la droite ligne de l’ac­tion de l’ab­bé Pierre, l’as­so­cia­tion as­sure à Pi­thi­viers comme à Mon­tar­gis, Gien et Or­léans un ser­vice de veille so­ciale pour ve­nir en aide aux per­sonnes en dif­fi­cul­té, elle est même mis­sion­née par l’état qui la sou­tient pour rendre ce ser­vice.

Des moyens sup­plé­men­taires

Avec la pé­riode hi­ver­nale ar­rivent des moyens sup­plé­men­taires. À Pi­thi­viers, cinq places en hé­ber­ge­ment d’ur­gence viennent se ra­jou­ter aux 16 dé­jà dis­po­nibles. L’ac­cueil de jour qui n’est ha­bi­tuel­le­ment ou­vert que le ma­tin ou­vri­ra éga­le­ment du mar­di au ven­dre­di de 9 heures à 16 h 30 jus­qu’au re­tour du prin­temps. Pour Jean­noël Guillaume, di­rec­teur d’ima­nis Loi­ret, la taille de la ville de Pi­thi­viers per­met d’ap­por­ter une ré­ponse ef­fi­cace. Ce­pen­dant, pour ga­ran­tir en­core mieux ce ser­vice, un dis­po­si­tif de ma­raude so­ciale se­ra mis en place deux de­mi­jour­nées par se­maine : « Le but est d’al­ler vers », ex­plique Jean­noël Guillaume, « il faut que tous ceux qui peuvent en avoir be­soin aient bien com­pris qu’il y a des dis­po­si­tifs mis en place pour que per­sonne ne passe la nuit de­hors ».

Pour les femmes vic­times de vio­lence

À Pi­thi­viers, le di­rec­teur est éga­le­ment heu­reux d’an­non­cer l’ou­ver­ture pro­chaine dans un nou­veau bâ­ti­ment de cinq places dé­diées aux femmes vic­times de vio­lence. Ces hé­ber­ge­ments existent dé­jà mais leur ou­ver­ture en fin d’an­née dans un bâ­ti­ment in­dé­pen­dant per­met­tra de sé­cu­ri­ser en­core da­van­tage le sé­jour de ces femmes.

Des so­lu­tions d’ur­gence adap­tées aux groupes

Pour cette ren­contre avec la sous­pré­fète en tout dé­but de sai­son, Jean­noël Guillaume était ve­nu avec un autre dis­po­si­tif, un kit d’ur­gence conte­nu dans une re­morque et qui per­met de four­nir lit, cou­ver­ture, pro­duits d’hy­giène et tout ce qui est né­ces­saire aux be­soins es­sen­tiels de 50 per­sonnes pen­dant trois jours.

Ce type d’équi­pe­ment peut per­mettre d’ap­por­ter une so­lu­tion dans des cas d’ur­gence de grande am­pleur comme par exemple lors d’inon­da­tions.

Flo­rian Bru­cy, le co­or­di­na­teur d’ima­nis à Pi­thi­viers, Na­dine Mon­teil, sous pré­fète et Jean-noël Guillaume, di­rec­teur d’ima­nis Loi­ret de­vant une re­morque conte­nant un kit d’ur­gence per­met­tant de se­cou­rir 50 per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.