UN COU­REUR EN MOINS CHEZ LES PROS ?

Le Cycle - - Actus -

Àla suite de l’as­sem­blée gé­né­rale de l’AIOCC (As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale des or­ga­ni­sa­teurs de courses cy­clistes), fin no­vembre, RCS Sport (Tour d’Ita­lie entre autres), Flan­ders Clas­sics (GandWel­vel­gem, Tour des Flandres…) et ASO (Tour de France, Pa­risNice…) ont dé­ci­dé de ré­duire le nombre de cou­reurs par équipes au dé­part de leurs courses. Le nombre de cou­reurs par équipes pas­se­ra ain­si de neuf à huit sur les Grands Tours et de huit à sept sur les autres épreuves dès 2017, sans chan­ger le nombre d’équipes en­ga­gées, afin de dé­ver­rouiller les courses et don­ner un meilleur spec­tacle. Seul pro­blème, l’UCI a toute suite ré­agi pour dire que « tout chan­ge­ment de rè­gle­ment ré­gis­sant le cyclisme sur route pro­fes­sion­nel mas­cu­lin doit être ap­prou­vé par le Con­seil du cyclisme pro­fes­sion­nel (CCP), dans le­quel les or­ga­ni­sa­teurs de courses sont plei­ne­ment re­pré­sen­tés. Ce point avait été abor­dé lors de la der­nière réunion du CCP en no­vembre 2016, et il avait été dé­ci­dé d’étu­dier en dé­tail au cours des mois à ve­nir les im­pli­ca­tions d’une telle ré­duc­tion, sans pro­cé­der au moindre chan­ge­ment en 2017 ». L’hi­ver s’an­nonce chaud entre les deux par­ties !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.