Ho­phra cou­ron­né chez les Mas­ters

Le Lié­geois Ho­phra Gé­rard est de­ve­nu cham­pion du monde Mas­ters à Perth, en Aus­tra­lie. Un suc­cès qui lui donne le droit de por­ter le maillot iri­sé pen­dant un an.

Le Cycle - - Régions -

En mon­tant dans l’avion pour l’Aus­tra­lie, Ho­phra par­tait pour un beau voyage. Mais le jeune homme de 27 ans ne s’en­vo­lait pas à l’autre bout du monde uni­que­ment pour faire du tou­risme. Il avait dans un coin de sa tête l’am­bi­tion d’al­ler cher­cher le titre mon­dial dans la ca­té­go­rie des Mas­ters. Et ça n’a pas ra­té. Sur le tra­cé exi­geant de Perth, Ho­phra Gé­rard a don­né le meilleur de lui-même. Dans le maillot na­tio­nal, il a fran­chi la ligne en vain­queur. « Je sa­vais que j’avais les jambes pour y ar­ri­ver. Je sor­tais d’une belle sai­son, le par­cours de 2 000 m de dé­ni­ve­lé me conve­nait par­fai­te­ment. J’au­rais fran­che­ment été dé­çu avec une place de troi­sième », re­late le cham­pion du monde. D’au­tant que le cou­reur sa­vait à quoi s’at­tendre en ar­ri­vant sur place : « J’avais par­ti­ci­pé à l’édi­tion pré­cé­dente à Aal­borg en 2015. Je sa­vais qu’on or­ga­ni­sait un Cham­pion­nat du monde dans la ca­té­go­rie des Mas­ters. Et sans m’être pré­pa­ré spé­ci­fi­que­ment, j’avais ter­mi­né sur la troi­sième marche du podium. » En Aus­tra­lie, Ho­phra connais­sait aus­si ses ad­ver­saires. « Le ni­veau en Mas­ters est quand même as­sez éle­vé. Je me mé­fiais en par­ti­cu­lier de Müller, l’Al­le­mand, cham­pion du monde sor­tant, un gars qui est pas­sé chez les pro­fes­sion­nels », af­firme-t-il. Mais le Belge fut fi­na­le­ment ir­ré­sis­tible. Il en­dos­sait par la même oc­ca­sion la tu­nique iri­sée. Tou­te­fois, por­ter ce beau maillot n’est pas sans consé­quence pour Ho­phra. « Main­te­nant, sur chaque course, j’ai une énorme pan­carte dans le dos, sou­rit-il. Même chez les Mas­ters, cer­tains roulent plus pour faire perdre le cham­pion du monde que pour ga­gner. » Ho­phra Gé­rard n’a pas pour au­tant l’in­ten­tion d’aban­don­ner son maillot de si­tôt. Lui qui a re­non­cé à ses am­bi­tions de de­ve­nir pro­fes­sion­nel pour pas­ser chez les Mas­ters a dé­jà en tête la pro­chaine échéance. « Ce se­ra à Al­bi, en France. Le par­cours me se­ra cer­tai­ne­ment moins fa­vo­rable, mais j’en fe­rai quand même un vé­ri­table ob­jec­tif », pré­vient-il. En at­ten­dant, Ho­phra Gé­rard con­ti­nue­ra de pro­fi­ter de l’arc-en-ciel… du moins jus­qu’en sep­tembre 2017.

D.V.

Ho­phra a le­vé les bras sur la ligne aus­tra­lienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.