Une ré­fé­rence ar­rive !

Pi­rel­li fait son re­tour dans le cyclisme en si­gnant une col­lec­tion haut de gamme très per­for­mante. Avec sa bonne te­nue de route par tous les types de temps, le PZe­ro Ve­lo a de bonnes chances de se ré­vé­ler vite in­con­tour­nable.

Le Cycle - - Essai - Par F. Iehl

Avec le PZe­ro Ve­lo, Pi­rel­li pro­pose une ex­pé­rience haut de gamme au cy­cliste exi­geant. Si la car­casse est connue (le pneu est as­sem­blé par Hut­chin­son), la chape fait en re­vanche toute la dif­fé­rence avec son com­po­sé spé­ci­fique à base de si­lice, le Smart­net Si­li­ca. En ma­tière de poids, nos échan­tillons se po­si­tion­naient en des­sous du poids an­non­cé : pe­sant 7 g de moins ! Le mon­tage s’ef­fec­tue à la main, les tringles étant as­sez souples. Une fois la chape dé­bar­ras­sée des cires de dé­mou­lage, on peut com­men­cer à pi­lo­ter et à en­ga­ger le vé­lo dans les tra­jec­toires. En sec­tion de 25 mm et avec une pres­sion de 7,5 bars, on note que le pneu est as­sez élas­tique et to­nique. Il li­mite un peu le re­bond sur de pe­tites as­pé­ri­tés, et on ap­pré­cie son ab­sence de dé­rive dans les pas­sages en dan­seuse et dans les re­lances. Au train, on sent la flui­di­té du pneu sur le beau bi­tume. Elle se­ra op­ti­mi­sée si le pneu dis­pose d’une chambre à air. Le des­sin agres­sif de la chape et sa com­po­si­tion collent le pneu à la route, dans le bon sens du terme ! Sur route sèche, on ne res­sent pas vrai­ment de dif­fé­rence avec les pro­duits les plus poin­tus du mar­ché, quand le pi­lote reste sage. Il faut être très agres­sif pour dé­cou­vrir le pe­tit sup­plé­ment de grip quand on prend de l’angle. Sur route très mouillée, le constat est iden­tique : on y va sur le bout des doigts, et on se rend compte que le PZe­ro tient. On passe alors as­sez vite en courbe, et on ne ren­contre pas de perte de mo­tri­ci­té lors des re­lances. Les rou­lages ont été réa­li­sés sur des sols très chauds, mais aus­si plus froids. Le PZe­ro Ve­lo n’est pas un pneu pluie, mais il s’en sort très bien en 25 mm et sans doute en­core mieux en 28. En 23, il se­rait ef­fi­cace, quoique re­la­ti­ve­ment plus poin­tu à uti­li­ser. En­fin, sur une route al­ter­nant zones sèche et mouillée, il n’y au­ra pas de piège dans les tran­si­tions, la chape sé­chant as­sez vite. Co­rol­laire de ce point, le ca­ou­tchouc se montre sen­sible aux in­tru­sions de si­lex… Le ren­fort an­ti­cre­vai­son se ré­vèle ef­fi­cace pour peu qu’on en­lève les corps étran­gers du pneu à chaque sor­tie. Le PZe­ro Ve­lo est donc un ex­cellent pneu de course, à la hau­teur de la ré­pu­ta­tion de la marque.

Les larges rai­nures zé­brées sont là pour aug­men­ter la sur­face au sol en se dé­for­mant, et non pas pour drai­ner l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.