Une his­toire de col

Le Cycle - - Col Dur -

En 1966, l’ac­tuel col des Cy­clo­tou­ristes n’était qu’une simple jonc­tion de deux routes forestières : l’une ve­nant de Queige, l’autre de Ven­thon. Se­lon Mi­chel Car­tierMou­lin, an­cien garde fo­res­tier et pas­sion­né de vé­lo, il fal­lut at­tendre 1967 pour que Jean Pon­cet élève ce mo­deste pas­sage au rang de sanc­tuaire pour les cy­clos. En 1969, au cours d’un ral­lye sa­voyard, la pose d’un pan­neau mar­quait la nais­sance du col des Cy­clo­tou­ristes. Mal­heu­reu­se­ment, le pan­neau ne res­ta pas long­temps en place et fut re­ti­ré quelques mois plus tard par la mai­rie de Ven­thon, pu­riste avant la lettre, ne to­lé­rant pas ce col hé­ré­tique. Mi­chel Car­tier-Mou­lin pré­cise qu’au cours d’une nuit d’hi­ver de 1973, alors que la tem­pête fai­sait rage, le pan­neau re­trou­va sa place, sans même une trace dans la neige. L’es­prit du col avait en­core frap­pé. De 1976 à 1984, il est sur­tout connu des ama­teurs de ski nor­dique ; c’est son ap­pa­ri­tion en 1992 sur la carte IGN top 25 qui marque à nou­veau son exis­tence pour les cy­clos. Alors, col de rêve ou col rê­vé ? Cette dé­pres­sion sur le flanc de la Roche Pour­rie existe bel et bien, et fait au­jourd’hui le bon­heur de tous ceux qui la gra­vissent !

http://www.open­run­ner.com/in­dex.php?id=7489397

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.