Da­niel The­ri­sod – Olym­pique cyclisme d’Al­bert­ville

Le Cycle - - Col Dur -

J’ha­bite presque au pied du col, donc for­cé­ment, quand je fai­sais de la com­pé­ti­tion, c’était un de mes ter­rains d’en­traî­ne­ment fa­vo­ris ; un sa­cré test pour sa­voir si j’étais “en cannes” ! Il y a plu­sieurs dé­parts d’Al­bert­ville, mais la “vraie mon­tée” part de la place Charles-Al­bert. Et ça dé­marre fort : 13 % du pied de la bosse jus­qu’à la ci­té mé­dié­vale de Con­flans. Si les pour­cen­tages s’adou­cissent, la pente n’en reste pas moins ar­due et sur­tout ir­ré­gu­lière, ce qui aug­mente sa dif­fi­cul­té. En contre­par­tie, l’as­cen­sion ne manque pas d’atouts : il y a peu de cir­cu­la­tion, elle est sou­vent om­bra­gée avec des vues ma­gni­fiques sur Al­bert­ville, les Bauges et la combe de Sa­voie. C’est un ter­rain for­mi­dable pour la pra­tique du sport cy­cliste avant d’af­fron­ter les grands cols de la Ta­ren­taise, du Beau­for­tain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.