La clas­si­fi­ca­tion des bières

Le Cycle - - Diététique -

On classe gé­né­ra­le­ment les bières en quatre fa­milles, le de­gré de tor­ré­fac­tion du malt dé­ter­mi­nant en grande par­tie la cou­leur de la bière.

Les blondes

Ce sont les bières que l'on trouve le plus cou­ram­ment à tra­vers le monde, et ce­la de­puis la mise au point du pro­cé­dé de fer­men­ta­tion basse. Elles sont bras­sées avec des malts blonds très pâles. La plu­part du temps, ces bières sont amères avec une mousse gé­né­reuse, elles dé­gagent sou­vent des arômes frui­tés et flo­raux.

Les blanches

Ces bières ori­gi­naires de Bel­gique à la cou­leur pâle se ca­rac­té­risent par une forte pro­por­tion de fro­ment. Elles pré­sentent des arômes frui­tés et lé­gè­re­ment aci­du­lés.

Les am­brées

Ces bières sont bras­sées avec un malt lé­gè­re­ment tor­ré­fié. La cou­leur am­brée os­cille entre l'or cui­vré et le roux franc. Der­rière des sa­veurs ca­ra­mé­li­sées, on per­çoit des arômes de ré­glisse et de noi­sette.

Les brunes

Pour ob­te­nir cette cou­leur brune, on pro­cède à une forte tor­ré­fac­tion du malt brun. La gamme de cou­leurs va­rie du brun aca­jou au noir d'ébène. Gé­né­ra­le­ment com­plexes et riches en sa­veurs, les bières brunes tirent leur ca­rac­tère de l'équi­libre entre l'amer­tume des sucres ca­ra­mé­li­sés et celle du hou­blon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.