NOR­MAN­DIE

Mor­tagne-au-Perche (Orne) – Du 30 juillet au 6 août, Mor­tagne-au-Perche a ac­cueilli la Se­maine fé­dé­rale de cy­clo­tou­risme 2017. Les cy­clo­tou­ristes ont sillon­né la ré­gion du­rant une se­maine.

Le Cycle - - Régions - D. A.

> Se­maine fé­dé­rale de cy­clo­tou­risme

Par­fois sau­vage, sou­vent usant avec ses routes es­car­pées, le Perche est un sec­teur ap­pré­cié des cy­clistes qui aiment dé­cou­vrir des routes aux pay­sages va­riés : plaines, fo­rêts, étangs. Du 30 juillet au 6 août, c’est au coeur de cette par­tie de la Nor­man­die que le co­mi­té de l’Orne de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de cy­clo­tou­risme (FFCT) or­ga­ni­sait la se­maine fé­dé­rale 2017. Après Flers en 2011, la Nor­man­die avait donc l’hon­neur d’ac­cueillir des mil­liers de cy­clistes du­rant une se­maine. « Nous es­pé­rions 10 000 par­ti­ci­pants et nous en avons eu 10 054. L’ob­jec­tif est donc at­teint », se ré­jouit Fran­çois Beau­douin, pré­sident du co­mi­té d’or­ga­ni­sa­tion de cet évé­ne­ment phare qui a réuni 1 800 bé­né­voles. Les cy­clistes ont prin­ci­pa­le­ment par­cou­ru l’Orne, mais cer­tains pou­vaient al­ler jusque dans le Perche sar­thois et dans l’Eure-et-Loir. « Nous avions pla­cé cette édi­tion sous le signe de la convi­via­li­té, et tous les avis sont una­nimes, ce­la a été une réus­site. Les vil­lages, les com­mer­çants, les points d’ac­cueil, par­tout il y avait de la dé­co­ra­tion pour la se­maine fé­dé­rale. » Au­tour du co­mi­té dé­par­te­men­tal, des di­zaines de clubs se sont unis pour que la réus­site soit au ren­dez-vous toute cette se­maine. La se­maine s’est dé­rou­lée sous des condi­tions mé­téo fa­vo­rables. Le so­leil et la cha­leur n’ont pas tou­jours été au ren­dez-vous, mais la pluie a épar­gné les par­ties pre­nantes de cette 79e édi­tion dont le point d’orgue a été le pique-nique géant le jeu­di soir à Mou­lin-la-Marche avant le dé­fi­lé de clô­ture dans les rues de la ville. C’est toute la ré­gion de Mor­tagne-au-Perche, plus connue pour son concours in­ter­na­tio­nal de bou­din noir que pour son club cy­cliste des Ran­don­neurs du Perche, qui a fait vivre du­rant une se­maine une ré­gion qui a prou­vé son amour pour le cyclisme ! « Les cinq par­cours sur route de 40 à 160 km pro­po­sés chaque jour ont fait l’una­ni­mi­té, et les re­mon­tées sont una­ni­me­ment po­si­tives », conclut Fran­çois Beau­douin.

Le Perche a été tra­ver­sé sur trois dé­par­te­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.