Rou­ler une se­maine sans chro­no !

Mor­tagne-au-Perche (Orne) – Da­niel et Joëlle Tam­bur­ri­ni sont par­tis de Cor­rèze pour par­ti­ci­per à la Se­maine fé­dé­rale de cy­clo­tou­risme, qui a ras­sem­blé près de 10 000 cy­clistes du 30 juillet au 6 août dans l’Orne.

Le Cycle - - Régions - F.B.

Chaque été, des cy­clo­tou­ristes de la FFCT se re­trouvent dans une ville pour une se­maine de ran­don­nées à vé­lo, à VTT, ou de marche. L’ins­crip­tion (30 €) ouvre droit à des cir­cuits quo­ti­diens, des vi­sites, des re­pas, un hé­ber­ge­ment. Nou­veau­té 2017 : tout se paye par bra­ce­let élec­tro­nique… Nous y avons re­trou­vé deux ha­bi­tués cor­ré­ziens. « On les fait ré­gu­liè­re­ment. On est al­lés à Saint- Omer, Ver­dun, Flers, Niort, Nantes, Saint-Pour­çain-sur-Sioule… On est re­trai­tés », ex­plique Da­niel Tam­bur­ri­ni, ce mar­di soir, au vil­lage fé­dé­ral, ins­tal­lé au Carré du Perche, au coeur du bourg de Mor­tagne. Chaque jour, des par­cours de 40 à 180 km sont pro­po­sés : « Ce ma­tin, on a fait 85 km, hier aus­si. On a choi­si un par­cours de 100 km, mais on l’a rac­cour­ci. » Ce qui les a sur­pris dans le Perche, c’est « la dé­co­ra­tion dans les vil­lages, par­tout des vé­los avec des fleurs, des ru­bans de cou­leurs, on sou­haite la bien­ve­nue aux cy­clistes. On l’a ra­re­ment vu. Ici, c’est très, très bien, l’am­biance ». Et la route ? « C’est plus dur ici que chez nous. Ça monte, ça des­cend… On n’a pas le temps de ré­cu­pé­rer. » Ve­nu des hô­tels, des gîtes, des trois grands parcs de cam­ping-cars, chaque ma­tin, vers 8 h 30, un énorme pe­lo­ton quitte la ville, sans idée de chro­no. « Chez nous, on par­ti­cipe à des courses Ufo­lep. Quand on a un dos­sard, ça en­gage, c’est dif­fé­rent, mais là, non. Beau­coup vi­sitent, ils s’ar­rêtent par­tout. Nous, on ne peut pas, on a des chaus­sures avec des cale-pieds », dit Joëlle. Leur es­time va aux an­ciens. « On a rou­lé avec une dame de 72 ou 74 ans. Elle avait choi­si un pe­tit par­cours. Cer­tains cy­clistes font plus de 170 km. On se de­mande com­ment ils tiennent la se­maine… »

Da­niel et Joëlle ont pas­sé la soi­rée au vil­lage fé­dé­ral.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.