La re­vanche

Le Fana de l'Aviation - - A Lire Et A Voir -

Nouvelle pierre dans l’édi­fice que monte petit à petit une équipe d’au­teurs à pro­pos de l’avia­tion arabe dans les an­nées 1960 et 1970. Voi­là abor­dés dé­sor­mais dans ce tome 5 la préparation et le pre­mier jour de la guerre du Kip­pourpp ( 6 oc­tobre 1973). L’Égypte te­nait à la­ver l’af­front de la dé­faite sans ap­pel de la guerre des Six Jours en juin 1967. Toute l’or­ga­ni­sa­tion des forces ar­mées égyp­tiennes fut dès lors re­pen­sée. Les forces aé­riennes furent re­mises sur pied et pré­pa­rèrent ac­ti­ve­ment le pro­chain conflit. L’Union so­vié­tique li­vra une grande quan­ti­té de ma­té­riels der­nier cris, de sorte que lorsque les Égyp­tiens lan­cèrent par sur­prise leur at­taque, les Is­raé­liens af­fron­tèrent un ad­ver­saire ré­so­lu et bien en­traî­né. Dès les pre­mières heures, la dé­fense aé­rienne s’avé­ra re­dou­table pour les chas­seurs is­raé­liens. Les A- 4 “Sky­hawk” et autres “Super Mys­tère” lan­cés à l’at­taque de la tête de pont au- des­sus du ca­nal de Suez y lais­sèrent des plumes. Dans le même temps, les “Mi­rage” III et les “Phan­tom” II ren­con­trèrent en com­bat aé­rien des pi­lotes de MiG dé­ter­mi­nés. Les pre­miers jours laissent de très mau­vais sou­ve­nirs aux pi­lotes is­raé­liens. Tout ce­la était bien connu, no­tam­ment à tra­vers les pu­bli­ca­tions is­raé­liennes. L’in­té­rêt de cet ou­vrage est de pré­sen­ter l’avia­tion arabe en­ga­géeg g dans le conflit. À l’ins­tar des pré­cé­dents tome de cette col­lec­tion, Il faut sou­li­gner que les ar­chives sont in­exis­tantes et les té­moi­gnages de­meurent dif­fi­ciles à re­cueillir. Et pour­tant les au­teurs ar­rivent à dres­ser un ta­bleau as­sez com­plet d’une avia­tion lar­ge­ment mé­con­nue. Plu­sieurs té­moi­gnages de pi­lotes per­mettent de mieux com­prendre l’état d’es­prit lors des pre­miers jours du conflit. Il fal­lait un édi­teur au­tri­chien et un livre en an­glais pour avoir une pu­bli­ca­tionp in­con­tour­nable sur le su­jet. À ran­ger ab­so­lu­ment à cô­té des autres ou­vrages sur la pé­riode!

Arab MiGs, Vo­lume 5

Par Tom Coo­per, Da­vid Ni­colle, Hol­ger Mül­ler, Lon Nor­deen, Mar­tin Smi­sek, Éditions Har­pa 251 pages, 36 € ISBN 978- 0- 9854554- 4- 6 pour lan­cer au dé­but des an­nées 1970 des études sur la fur­ti­vi­té d’un avion de com­bat pas for­cé­ment sy­no­nyme de re­tour sur in­ves­tis­se­ment. C’était pour­tant un pa­ri ga­gnant. Aux prix d’une forme bien par­ti­cu­lière de la cel­lule, les gains face aux ra­dars étaient sub­stan­tiels. Un dé­mons­tra­teur, “Have Blue”, prou­va qu’il était pos­sible de faire vo­ler ce qui semble a prio­ri une hé­ré­sie aé­ro­dy­na­mique. Vint en­suite la fa­bri­ca­tion en pe­ti­tep sé­rie ( à l’échelle des États- Unis…) d’un avion d’at­taque qui res­ta long­temps se­cret pour le grand pu­blic. La presse spé­cia­li­sée par­la long­temps d’un “F- 19” tout en courbes, loin du F- 117 et ses fa­cettes. En 1989, l’avion pas­sa du sta­tut de “Black Pro­gram” ( com­prendre “très se­cret”) à ce­lui de cu­rio­si­té tant il était to­ta­le­ment hors norme. La guerre du Golfe en 1991 et les mis­sions d’at­taques “chi­rur­gi­cales” en firent dé­fi­ni­ti­ve­ment un avion de com­bat “lé­gen­daire”. Il fal­lut la perte d’un exem­plaire en mars 1999 pour que sa “ma­jes­té ait la cou­ronne un peu pen­chée”. Le F- 117 avait vieilli. En 2008 le der­nier d’entre eux avait quit­té les uni­tés de pre­mière ligne. Vous trou­ve­rez ici tous les dé­tails d’une car­rière pas comme les autres.

Lockheed F- 117 Nigh­thawk Stealth Figh­ter

Par Paul F. Cri­ck­more Éditions Os­prey 64 pages, 18 € ISBN 978- 1- 4728- 0116- 6

pop- up

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.