L’Air Force Mu­seum of New Zea­land ex­pose son Airs­peed “Ox­ford” res­tau­ré

Le Fana de l'Aviation - - Actualites -

Au dé­but du mois de fé­vrier, l’Air Force Mu­seum of New Zea­land, à Ch­rist­church, en Nou­velle- Zé­lande, a dé­voi­lé son Airs­peed “Ox­ford” ma­tri­cule PK286 tout juste sor­ti de 14 an­nées de res­tau­ra­tion, avant de l’in­té­grer à son ex­po­si­tion per­ma­nente. Dé­ri­vé de l’Airs­peed 6 “En­voy”, l’AS 10 “Ox­ford”, pro­pul­sé par deux Arm­strong Sid­de­ley “Chee­tah” X de 375 ch cha­cun, fut em­ployé à la for­ma­tion des bom­bar­diers, na­vi­ga­teurs et mi­trailleurs de la Royal Air Force, ain­si qu’à l’en­traî­ne­ment avan­cé de ses pi­lotes de mul­ti­mo­teurs. En­vi­ron 8 500 exem­plaires ont été construits. L’“Ox­ford” fut uti­li­sé dans les écoles de la RAF jus­qu’en 1946. La RNZAF en re­çut 299 exem­plaires à par­tir de 1938. En 1941, c’est aux com­mandes d’un “Ox­ford” que dis­pa­rut la fa­meuse avia­trice bri­tan­nique Amy John­son. Airs­peed ra­che­ta nombre d’“Ox­ford” en sur­plus à la fin de la Deuxième Guerre mon­diale, et fit vo­ler en mars 1946 une ver­sion mo­di­fiée pour le trans­port de six pas­sa­gers, bap­ti­sée “Consul”. Elle en pro­dui­sit 161 exem­plaires, dont 152 étaient des “Ox­ford” mo­di­fiés. 27 “Consul” ont été im­ma­tri­cu­lés en France. L’“Ox­ford” de l’Air Force Mu­seum of New Zea­land fut construit en Grande- Bre­tagne par Airs­peed Li­mi­ted dans son usine de Ports­mouth, comme “Ox­ford” Mk I, pour la Royal Air Force qui lui at­tri­bua le ma­tri­cule PK286. L’avion fut peu uti­li­sé et fut re­ven­du à Airs­peed qui le mo­di­fia au stan­dard ci­vil “Consul” en 1946. Im­ma­tri­cu­lé G- AIKR, il fut d’abord loué à Char­tair Li­mi­ted ( Lon­don) puis fut ache­té en 1947 par Air­work Li­mi­ted ( qui de­vint plus tard Air Ser­vice Trai­ning) qui l’em­ploya à la for­ma­tion d’équi­pages et dans le cadre de divers contrats mi­li­taires. En 1962, il fut ven­du au Ra­pid Flying Group Li­mi­ted de Co­ven­try. Puis, à la mi- 1965, son cer­ti­fi­cat de na­vi­ga­bi­li­té n’étant pas re­nou­ve­lé, il fut des­ti­né à de­ve­nir un jeu de plein air dans un parc. Heu­reu­se­ment, le G-AIKR fut ache­té par le Ca­na­dian War Mu­seum ( de­puis de­ve­nu Ca­na­da Avia­tion Mu­seum) et ex­pé­dié au Ca­na­da où il fut en­tre­po­sé. Au dé­but des an­nées 2000, l’Air Force Mu­seum of New Zea­land en ob­tint le prêt à long terme et le bi­mo­teur fut ex­pé­dié en Nou­velle- Zé­lande. Les ate­liers de l’Air Force Mu­seum of New Zea­land l’ont res­tau­ré au stan­dard “Ox­ford” Mk I, type uti­li­sé par la Royal New Zea­land Air Force, ce qui a im­pli­qué de rem­pla­cer toutes les fe­nêtres, de dé­mon­ter toute la ca­bine pas­sa­gers, de ré­ins­tal­ler une soute à bombes fa­bri­quée d’après les plans d’époque dans la sec­tion cen­trale des ailes, de mettre en place un nez vi­tré ori­gi­nal ( que le mu­sée avait en stock) à la place du nez plein al­lon­gé de “Consul”, et d’équi­per l’avion avec tous les équi­pe­ments mi­li­taires d’époque. N’ayant pas d’his­toire au sein de la Royal New Zea­land Air Force, le PK286 a re­trou­vé la dé­co­ra­tion qu’il por­tait quand il est sor­ti de l’usine Airs­peed pour être li­vré à la RAF.

AIR FORCE MU­SEUM OF NEW ZEA­LAND

L’Airs­peed “Ox­ford” PK286

lors de sa pré­sen­ta­tion à la presse au dé­but du mois

de fé­vrier.

DR

L’Airs­peed “Consul” G-AIKR à Big­gin Hill, en Gran­deB­re­tagne, en mai 1964.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.