Le porte-avions Foch

Le Fana de l'Aviation - - Reportage -

Frère ju­meau du Cle­men­ceau, le

Foch est un porte- avions d’es­cadre lé­ger. Sa construc­tion a dé­mar­ré à Saint- Nazaire en 1957, mais en 1959 sa coque in­ache­vée est re­mor­quée à Brest pour y être ter­mi­née, les Chan­tiers de l’At­lan­tique se consa­crant à la construc­tion du pa­que­bot France. Co­dé R99 ( R pour air­craft car­rier), il est ad­mis au ser­vice ac­tif en juillet 1963. Sa puis­sance de feu est im­por­tante : dans les an­nées 1980, il peut em­bar­quer si­mul­ta­né­ment jus­qu’à 16 “Su­per Éten­dard”, trois “Éten­dard” IVP, 10 “Cru­sa­der”, sept “Ali­zé” et deux “Alouette” III. En 37 an­nées au ser­vice de la France, le Foch a par­cou­ru 1 016 876 milles ( 1 883 254 km), ré­cep­tion­né 76 595 ap­pon­tages, et par­ti­ci­pé à de nom­breuses mis­sions : Pa­ci­fi que, Dji­bou­ti, Li­bye, Li­ban et exYou­go­sla­vie. En no­vembre 2000, il a dé­mar­ré une se­conde car­rière aux cou­leurs bré­si­liennes, sous le nom de Sao Pau­lo ( co­dé A12). Il est tou­jours en ser­vice en 2016, mais ses ac­ti­vi­tés opé­ra­tion­nelles sont très ré­duites et émaillées de nom­breuses ava­ries. Le Bré­sil a tou­jours le pro­jet de le mo­der­ni­ser pour le main­te­nir en ligne une di­zaine d’an­nées en­core, mais avec quel bud­get ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.