Une bio­gra­phie d’Hen­ry Po­tez Et le Po­tez 53 ar­ri­va

Voi­ci un ex­trait de la bio­gra­phie d’Hen­ry Po­tez par Sylvain Cham­pon­nois, l’un de nos au­teurs, et Sté­phane De­mil­ly, qui vient de pa­raître.

Le Fana de l'Aviation - - À Lire, À Voir -

Au cours d’une ré­cep­tion en oc­tobre 1932, Hen­ry Po­tez est pi­qué au vif par des jour­na­listes qui lui re­prochent de ne pas par­ti­ci­per à la Troi­sième Coupe Deutsch de la Meurthe, une com­pé­ti­tion in­ter­na­tio­nale de vitesse, dont la pre­mière édi­tion se dé­rou­le­ra en 1933.

épreuve de course de vitesse pure im­pose aux avions mis en ligne la contrainte tech­nique d’avoir un mo­teur n’ex­cé­dant pas huit litres de cy­lin­drée. Ain­si, ces ap­pa­reils n’exigent plus des sommes ex­ces­sives pour leur concep­tion et leur dé­ve­lop­pe­ment. Ils se me­surent main­te­nant à une épreuve d’en­du­rance de­vant se dé­rou­ler sur 2 000 km à la vitesse mi­ni­male exi­gée de 200 km/h.

1961, Hen­ry Po­tez dé­taille les cir­cons­tances qui l’ont ame­né à pré­sen­ter des avions et des per­son­nels à cette épreuve alors que la so­cié­té Po­tez ne dis­po­sait pas d’avion ni de mo­teur ca­pables de se me­su­rer à une telle course :

des pro­mo­teurs de la Coupe Deutsch était sé­dui­sante. Elle re­ve­nait à ob­te­nir la meilleure puis­sance sans sor­tir d’une cy­lin­drée li­mi­tée à huit litres. Il fal­lait aus­si des­si­ner l’avion le plus fin et le plus ra­pide… J’étais à ce mo­ment pré­sident de l’Union syn­di­cale et j’ai été ain­si ame­né à m’oc­cu­per de la course sur tous les plans. Et puis, au cours d’une réunion de jour­na­listes, on me dit : “Et vous ? Vous n’al­lez pas vous ma­ni­fes­ter, alors que vous pou­vez avoir avion et mo­teur ?” Et je ré­pon­dis aus­si­tôt : “D’ac­cord ! Je vais don­ner des ins­truc­tions pour qu’on tâche d’être prêts en temps vou­lu.” Ces ins­truc­tions, je ne les don­nai que plus tard et c’est pour­quoi mes col­la­bo­ra­teurs ap­prirent ma dé­ci­sion dans les jour­naux !”

alors le branle-bas de com­bat au sein de la so­cié­té Po­tez, où il faut que ce­la dé­pote en­core plus vite que d’ha­bi­tude. Il s’agit de conce­voir

AAHM

Gus­tave Le­moine à bord du Po­tez 53.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.