Trois chas­seurs ré­con­ci­liés

Ae­ro­sco­pia ex­pose trois chas­seurs su­per­so­niques, sym­boles de toute une époque.

Le Fana de l'Aviation - - Les Avions D’aeroscopia… -

Apar­tir du mi­lieu des an­nées 1950, les forces aé­riennes de l’Eu­rope oc­ci­den­tale sont à la re­cherche d’un avion de com­bat Mach 2. Il s’agit éga­le­ment de stan­dar­di­ser leurs flottes pour une meilleure co­opé­ra­tion entre les dif­fé­rents pays. Le mar­ché s’élève po­ten­tiel­le­ment à plus de 2 000 uni­tés ; l’“af­faire du siècle” pour les construc­teurs amé­ri­cains, fran­çais, bri­tan­niques et sué­dois qui pré­sentent une di­zaine d’ap­pa­reils, dont le “Light­ning”, le “Mi­rage” III, le Saab J35 “Dra­ken” et le F-104 “Star­figh­ter”. Il s’agis­sait de rem­pla­cer les pre­miers jets, no­tam­ment ceux qui fran­chis­saient Mach 1.

Le pu­blic re­con­naî­tra sans peine au sein d’ae­ro­sco­pia les lignes du “Mi­rage” III. Il avait été com­man­dé en 1957 pour équi­per l’ar­mée de l’Air. Ce fut une grande réus­site tech­nique de l’in­dus­trie aé­ro­nau­tique fran­çaise, avec un tur­bo­réac­teur (Snec­ma “Atar”) et la plu­part des équi­pe­ments conçus et fa­bri­qués en France. Dé­po­sé par Les Ailes An­ciennes Tou­louse, le Das­sault “Mi­rage” IIIC n° 86 fut en ser­vice de no­vembre 1962 à jan­vier 1985. Il ar­bore la li­vrée de type “dé­sert” du 3e Es­ca­dron de la 10e Es­cadre de chasse 3/10 Vexin, uni­té de com­bat de l’ar­mée de l’Air dé­ployée sur la Base aé­rienne 188 de Dji­bou­ti dans le cadre d’un ac­cord de dé­fense entre la France et la ré­pu­blique de Dji­bou­ti. L’EC 3/10 Vexin a été créée le 1er sep­tembre 1978, en re­pre­nant des tra­di­tions por­tées suc­ces­si­ve­ment par le Groupe de chasse des Mous­que­taires qui avait com­bat­tu au dé­but de la Deuxième Guerre mon­diale avant d’être dis­soute en juillet 1940. En juin 1988, ce fut la der­nière uni­té de l’ar­mée de l’Air à vo­ler sur “Mi­rage” IIIC.

Non loin, le F-104 “Star­figh­ter” ne manque pas d’at­ti­rer les vi­si­teurs. Un chas­seur amé­ri­cain aux cou­leurs al­le­mandes ! Ils se­raient sans doute en­core plus in­tri­gués de sa­voir que ce “Star­figh­ter”, is­su d’un bu­reau d’études ca­li­for­nien cé­lèbre (les Skunk Works de Lock­heed), est né… en Ba­vière ! L’Al­le­magne fé­dé­rale adop­ta le F-104 en 1958, non sans une vive concur­rence du Das­sault “Mi­rage” III. Les in­gé­nieurs amé­ri­cains trans­for­mèrent un chas­seur lé­ger conçu pour le vol à haute al­ti­tude en avion d’at­taque au ras du sol à ca­pa­ci­té nu­cléaire. Il fut conve­nu que les ap­pa­reils se­raient en très grande ma­jo­ri­té as­sem­blés en Eu­rope. En ef­fet, à la suite de la dé­ci­sion al­le­mande, la Bel­gique, les Pays-Bas et l’Ita­lie avaient op­té pour le “Star­figh­ter”. Ce

DR

Le Lock­heed F-104G “Star­figh­ter” n° 7060 ex­po­sé à ae­ro­sco­pia.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.