Un T-28 “Fen­nec” re­vient en France

Le Fana de l'Aviation - - Actualites -

Sa­me­di 28 jan­vier, le North Ame­ri­can T- 28 “Fen­nec” n° 119, ex- T- 28A ma­tri­cule 51- 7545 de l’USAF, im­ma­tri­cu­lé N14113 sur le re­gistre de la Fe­de­ral Aviation Ad­min­si­tra­tion amé­ri­caine, s’est po­sé à Nangis, en pro­ve­nance de Dux­ford, près de Cam­bridge en Grande- Bre­tagne. Il ap­par­tient dé­sor­mais au Fran­çais Jean Vit. Quelques jours plus tard, le “Fen­nec” a été convoyé en vol jus­qu’à La Fer­té- Alais pour être confié à la société Ae­ro Vin­tage Aca­de­my de Bap­tiste Sa­lis, qui est char­gée de l’ex­ploi­ter et qui pro­po­se­ra non seule­ment des vols à sen­sa­tion à son bord, mais aus­si des qua­li­fi­ca­tions com­plètes, en plus de le pré­sen­ter dans les spec­tacles aé­riens. D’ici quelques se­maines, le “Fen­nec” n° 119 au­ra re­trou­vé sa li­vrée grise de l’ar­mée de l’Air. Le North Ame­ri­can Aviation T- 28A n° de sé­rie 174- 398 fut li­vré à l’Uni­ted States Air Force en no­vembre 1952. En mars 1953, il fut im­pli­qué dans une col­li­sion en vol avec un autre T- 28A du 3525th Pi­lot Trai­ning Wing, ba­sé à Williams Air Force Base, en Ari­zo­na, mais son pi­lote put le ra­me­ner au sol sans plus de dom­mages. Il fut en­suite trans­fé­ré au 3300th Pi­lot Trai­ning Squa­dron sur la base de Gra­ham, en Flo­ride, en dé­cembre 1956, avant d’être fi­na­le­ment re­ti­ré du ser­vice en dé­cembre 1959. Il fut en­suite trans­fé­ré au Mi­li­ta­ry Aid As­sis­tance Pro­gramme ( MAAP) de l’USAF qui le ven­dit à la France. Après avoir été mo­di­fié par l’usine Sud- Aviation de Saint- Na­zaire, il est de­ve­nu le T- 28 “Fen­nec” n° 119 et a in­té­gré la flotte de l’ar­mée de l’Air ; il semble qu’il ne fut ja­mais en­voyé en Al­gé­rie au contraire de la plu­part des “Fen­nec”. Le n° 119 fut re­ti­ré du ser­vice de l’ar­mée de l’Air en 1967 et fut ac­quis en mars 1968 par la société Wa­co- Pa­ci­fic Inc. de Van Nuys, en Ca­li­for­nie, qui le fit im­ma­tri­cu­ler N14113. De 1973 à 1978, le N14113 fut uti­li­sé par la force aé­rienne haï­tienne avec le code FAH 1236, puis fut re­ti­ré du ser­vice et ren­voyé aux États- Unis. En 1979, il fut mo­di­fié par Ha­mil­ton Aviation en NA- 260 “No­mad”, à Tuc­son dans l’Ari­zo­na, avec quatre autres, ce qui leur don­na le pri­vi­lège d’être im­ma­tri­cu­lé en tant qu’avions de la “Stan­dard Ca­te­go­ry” de la Fe­de­ral Aviation Ad­mi­nis­tra­tion ; ce­la per­met de l’uti­li­ser comme un avion ci­vil pro­duit par un construc­teur agréé, sans res­tric­tions par­ti­cu­lières. Le Bri­tan­nique Mar­tin Willing l’ache­ta en 1997, le ba­sa à Dux­ford et le bap­ti­sa Lit­tle Ras­cal après avoir fait peindre sur le ca­pot mo­teur un nose-art.

BAP­TISTE SA­LIS

Mar­tin Willing, (à gauche), re­met “les clefs de la ba­gnole” à Jean Vit, à La Fer­té-Alais, le 1er fé­vrier.

DR

Le “Fe­nec” re­trou­ve­ra bien­tôt sa li­vrée grise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.