L’Air Res­cue Ser­vice

Le Fana de l'Aviation - - Stinson L-5 “sentinel” -

L’Air Res­cue Ser­vice ( ARS, plus tard Ae­ros­pace Res­cue and Re­co­ve­ry Ser­vice, ARRS) a été créé le 13 mars 1946 au sein de l’Air Trans­port Com­mand ( ATC, com­man­de­ment du trans­port aé­rien) des US Ar­my Air Forces, afi n de pou­voir por­ter se­cours aux équi­pages vic­times d’ac­ci­dents, dans un pre­mier temps dans les confi ns des 49 États. Son pre­mier quar­tier gé­né­ral fut éta­bli sur la base d’An­drews, dans le Ma­ry­land, mais il fut dé­pla­cé par la suite. En mars 1947, l’ARS re­çut ses pre­miers B- 29 ; ses autres avions étaient des C- 47, B- 17, OA- 10, L- 5, R- 5 et AT- 11. Après le chan­ge­ment de nom des forces aé­riennes en USAF ( Uni­ted States Air Force), in­ter­ve­nu en 1947, l’Air Res­cue Ser­vice de­vint un sous- com­man­de­ment du Mi­li­ta­ry Air Trans­port Ser­vice ( MATS, an­cien ATC) le 1er juin 1948. Dès 1949, l’ARS cou­vrait toutes les routes de la pla­nète empruntées par les avions du MATS, no­tam­ment de­puis les bases de Goose Bay dans le La­bra­dor, Lajes Field aux Açores, Kind­ley Field aux Ber­mudes, Dhah­ran Field en Ara­bie Saou­dite et Whee­lus Field en Li­bye. Le 1er jan­vier 1966, le MATS fut re­nom­mé Mi­li­ta­ry Air­lift Com­mand ( MAC) et l’ARS de­vint ARRS, Ae­ros­pace Res­cue and Re­co­ve­ry Ser­vice. Les équi­pages de l’ARS sont cré­di­tés de 996 sau­ve­tages du­rant le confl it de Co­rée et de 2 780 autres au Viêt­nam. La de­vise de l’uni­té était : “That others may live” ( pour que d’autres puissent vivre). L’ARRS re­prit son an­cien nom d’ARS en 1989 puis fut dis­sous 1993.

USAF

Le Stin­son L-5 ma­tri­cule 42-98578 à cô­té du Boeing SB-17G-95DL ma­tri­cule 44-83722 du 2nd Emer­gen­cy Res­cue Squa­dron de la 4th Air Force, en 1947.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.