That’s All, Bro­ther, le C-47 qui me­na la vague de pa­ra­chu­tages le Jour J vole à nou­veau

Le Fana de l'Aviation - - Actualites -

Le 31 jan­vier der­nier, le Dou­glas C- 47A “Sky­train” ma­tri­cule 42- 92847 a ef­fec­tué son pre­mier vol après res­tau­ra­tion à Osh­kosh, dans le Wis­con­sin, aux États- Unis, avec les pi­lotes Doug Ro­zen­daal et Tom Tra­vis aux com­mandes, tous deux membres de longue date de la Com­me­mo­ra­tive Air Force. Après un vol sans in­cident, la ré­sur­rec­tion de l’avion au­tre­fois bap­ti­sé That’s All, Bro­ther, qui a “me­né” la vague prin­ci­pale d’as­saut des 432 bi­mo­teurs C- 47 de la mis­sion Al­ba­ny et ses 6 900 pa­ra­chu­tistes sur leur zone de lar­gage du Co­ten­tin, le 6 juin 1944, a été cé­lé­brée. “Nous es­ti­mons avoir in­ves­ti jus­qu’à pré­sent plus de 22 000 heures dans ce pro­jet de res­tau­ra­tion et le tra­vail conti­nue. Grâce au sou­tien fi­nan­cier de plus de 3 000 per­sonnes et or­ga­ni­sa­tions, et à un groupe ex­tra­or­di­naire de bé­né­voles, nous avons pu fran­chir cette étape im­por­tante du pre­mier vol, a dé­cla­ré Bob Ste­ne­vik, pré­sident de la CAF. Une grande par­tie du tra­vail jus­qu’à pré­sent a été réa­li­sée par Bas­ler Tur­bo Conver­sions à Osh­kosh, dans le Wis­con­sin. Leurs em­ployés ont une connais­sance in­éga­lée du C-47 et ont été une res­source im­por­tante, ac­cé­lé­rant consi­dé­ra­ble­ment les pre­mières étapes de la res­tau­ra­tion. L’avion, une fois en vol, de­vien­dra un ou­til pré­cieux pour notre or­ga­ni­sa­tion, et nous l’uti­li­se­rons pour ra­con­ter l’his­toire du Jour J et les grands ef­forts et sa­cri­fices consen­tis sur les côtes de Nor­man­die.” Une fois les es­sais en vol ter­mi­nés, That’s All, Bro­ther se­ra convoyé en vol jus­qu’à San Mar­cos, au Texas, sa nou­velle base, où il se­ra af­fec­té au Cen­tral Texas Wing ( branche Texas cen­tral) de la CAF dont les bé­né­voles ter­mi­ne­ront la res­tau­ra­tion en ins­tal­lant tous les équi­pe­ments d’époque, et as­su­re­ront sa main­te­nance. Il y avait qua­si­ment dix ans que le Dou­glas

C- 47A “Sky­train” ma­tri­cule 42- 92847 avait fait son der­nier vol, mais son in­croyable pas­sé n’a été dé­cou­vert que ré­cem­ment par l’his­to­rien de l’US Air Force Matt Scales. L’his­toire de cette dé­cou­verte dans le parc à fer­raille de la so­cié­té Bas­ler Tur­bo Conver­sions à Osh­kosh vaut en elle- même d’être ra­con­tée en dé­tail, ce que fe­ra Le Fa­na de l’Avia­tion dans un pro­chain nu­mé­ro.

That’s all, Bro­ther tra­ver­se­ra l’At­lan­tique en 2019

Dans le livre In­to Fields of Fire : The Sto­ry of the 438Th Troop Car­rier Group d’Aus­tin J. Bu­cha­nan et W. L. George Col­lins, on peut lire : “À 22 h 33, notre pre­mier avion, bap­ti­sé That’s All, Bro­ther, com­mence à rou­ler sur la piste. C’est donc l’avion de tête du fer de lance de la plus grande in­va­sion mi­li­taire de l’his­toire de l’homme.”

Ce jour- là, le Dou­glas C- 47A “Sky­train” bap­ti­sé That’s All, Bro­ther condui­sit une for­ma­tion de 432 avions qui de­vait lar­guer quelque 6 900 pa­ra­chu­tistes sur la pé­nin­sule du Co­ten­tin. Après avoir dé­col­lé de Green­ham Com­mon, en Grande- Bre­tagne, sui­vi de 81 autres C- 47 du 87th Troop Car­rier Squa­dron, il avait ras­sem­blé der­rière lui les avions de la 53rd Wing As­sem­bly Area, puis pris la di­rec­tion du Co­ten­tin à 500 pieds [ 150 m]. Puis au mi­lieu de la Manche, les ap­pa­reils de la mis­sion Al­ba­ny – le lar­gage des pa­ra­chu­tistes de la 101e Di­vi­sion aé­ro­por­tée – se sé­pa­rèrent de ceux de la mis­sion Bos­ton – le lar­gage des pa­ra­chu­tistes de la 82e Di­vi­sion aé­rienne.

That’s All, Bro­ther avait pour com­man­dant d’avion le lt- col. John M. Do­nal­son, com­man­dant du 438th Troop Car­rier Group, choi­si pour des com­pé­tences su­pé­rieures dans le do­maine du vol en for­ma­tion de jour comme de nuit. Son équi­page était consti­tué du lt- col. Da­vid E. Da­niel, pi­lote ( com­man­dant du 87th Squa­dron), du 1st lt Bar­ney Blan­ken­ship, co­pi­lote, du 2nd lt John N. Shall­cross, na­vi­ga­teur, du s. sgt Har­ry A. Chal­fant, chef de bord, du 2nd lt Ro­bert G. Gros­wird, se­cond na­vi­ga­teur et du s. sgt Woo­drow S. Wil­son, ra­dio. Les hommes qui sau­tèrent du That’s All, Bro­ther étaient ceux du 2nd Bat­ta­lion du 502nd Pa­ra­chute In­fan­try Re­gi­ment de la 101st Air­borne Di­vi­sion. La CAF a d’ores et dé­jà an­non­cé qu’en 2019, le That’S All, Bro­ther tra­ver­se­ra l’At­lan­tique pour par­ti­ci­per à Daks over Nor­man­dy ( lire page sui­vante), qui pré­voit de ras­sem­bler plus de 30 C- 47.

JIM KOEPNICK

Le 31 jan­vier der­nier, le C-47 That’s All, Bro­ther au-des­sus d’Osh­kosh.

DR

Le “nou­veau” C-47 de la Com­me­mo­ra­tive Air force re­trou­ve­ra d’ici peu sa li­vrée du 6 juin 1944.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.