Un Mau­bous­sin “Cor­saire” de 1938 vole à nou­veau en Cham­pagne

Le Fana de l'Aviation - - Actualites -

Le 1er août der­nier, sur l’aé­ro­port de Troyes- Bar­be­rey, le Mau­bous­sin 125 “Cor­saire” n° 177 a re­pris les airs après plu­sieurs an­nées d’une res­tau­ra­tion me­née par l’as­so­cia­tion Mau­bous­sin Aé­ro Col­lec­tion. Une grande par­tie du su­perbe tra­vail de res­tau­ra­tion est due à Dominique “Dou­mé” Co­lom­bier. Le pi­lote du vol d’es­sai était Fran­cis Hein­dry­ckx. Ce Mau­bous­sin 125 “Cor­saire” au­rait été construit vers 1938, les do­cu­ments d’ori­gines ayant dis­pa­ru pen­dant la Deuxième Guerre mon­diale, et au­rait d’ailleurs par­ti­ci­pé au conflit puisque des co­cardes fran­çaises ac­com­pa­gnées de bandes de dé­bar­que­ment ont été dé­cou­vertes lors des tra­vaux de res­tau­ra­tion. Il fut en­suite uti­li­sé par plu­sieurs aé­ro- clubs suc­ces­sifs sur l’aé­ro­drome de Ro­mil­ly- sur- Seine où il a été ac­quit par l’as­so­cia­tion Mau­bous­sin Aé­ro Col­lec­tion en 2006. Il était équi­pé au­pa­ra­vant d’un mo­teur Mi­nié 4D de 75 ch ( ce qui en avait fait un M129) avant de re­ce­voir sa mo­to­ri­sa­tion ac­tuelle, un mo­teur Ré­gnier 4Jo de 75 ch, en 1953. Le M. 125 “Cor­saire” F- PCES a re­çu le prix de la meilleure res­tau­ra­tion lors du ras­sem­ble­ment RSA 2018 qui s’est te­nu au dé­but du mois d’août à Brienne- le- Châ­teau. De 1932 à 1948, Pierre Mau­bous­sin conçut plu­sieurs avions, dont la li­gnée des “Cor­saire”, l’avion ex­pé­ri­men­tal M. 40 “Hé­mi­ptère”, les mo­no­places d’en­traî­ne­ment M. 200, M. 201 et M. 202 ( tous de­meu­rés à l’état de pro­to­types) et le bi­mo­teur M. 300 construit à deux exem­plaires. Seuls les “Cor­saire” furent pro­duits en pe­tite sé­rie, dé­cli­nés en M. 120 à mo­teur Salm­son 9Adr, M. 121P à Pob­joy “Ca­ta­ract” R, M. 122 à Salm­son 9Aers, M. 123 à Salm­son 9Adr, M. 129 à mo­teur Mi­nié 4Do, M. 124 à mo­teur As­ter 4A, M. 125 à mo­teur Ré­gnier 4Jo, M. 126 à mo­teur Salm­son 5Ap, M. 127 à mo­teur Ré­gnier 4Eo et M. 128 à mo­teur Ma­this G4G. L’as­so­cia­tion Mau­bous­sin Aé­ro Col­lec­tion pos­sède par ailleurs deux pla­neurs Cas­tel, un C. 301 de 1947 et un C. 25 S iden­tique à ce­lui qu’on peut voir à la fin du film ar­ri­vés en 2009 ( Ro­bert Cas­tel­lo et Pierre Mau­bous­sin furent as­so­ciés plu­sieurs an­nées, à par­tir de 1942, au sein de la so­cié­té Cas­telMau­bous­sin). L’as­so­cia­tion doit bien­tôt com­men­cer la res­tau­ra­tion d’un Mau­bous­sin 123 à mo­teur en étoile. À suivre donc.

JEAN-PIERRE TOUZEAU

Le Mau­bous­sin “Cor­saire” de Mau­bous­sin Aé­ro Col­lec­tion sur­vo­lant les vi­gnobles de l’Aube le 30 sep­tembre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.