Dar­ryl Gree­na­myer

Le Fana de l'Aviation - - Actualites -

Le lé­gen­daire pi­lote amé­ri­cain Dar­ryl Gree­na­myer est dé­cé­dé le 1er oc­tobre der­nier, à l’âge de 82 ans. Après avoir quit­té la Ré­serve de l’US Air Force, il avait été em­bau­ché chez Lock­heed, où il était de­ve­nu pi­lote d’es­sai du SR- 71 conçu par les fa­meux “Skunk Works”. Pen­dant qu’il tra­vaillait chez Lock­heed, il ren­con­tra de nom­breux in­gé­nieurs qui l’ai­de­raient plus tard à ap­por­ter des mo­di­fi­ca­tions à ses fu­turs avions de course. Il rem­por­ta sa pre­mière vic­toire aux com­mandes d’un F8F- 2 “Bea­cat” ul­tra- modifié bap­ti­sé

Con­quest I dans la classe Un­li­mi­ted aux Re­no Air Races en 1965, pre­mière de nom­breuses vic­toires. Il de­meure le troi­sième concur­rent le plus ti­tré de l’his­toire des Re­no Air Races. Le 16 août 1969, avec ce même avion, Dar­ryl Gree­na­myer bat­tit le re­cord de vi­tesse sur 3 km de la classe C- 1 du groupe 1 de la Fé­dé­ra­tion aé­ro­nau­tique in­ter­na­tio­nale ( FAI), avec une vi­tesse de 777,38 km/ h. Le 24 oc­tobre 1977, aux com­mandes du Red Ba­ron, un F- 104 “Star­figh­ter” as­sem­blé et modifié par ses soins à par­tir d’élé­ments de beau­coup d’autres F- 104 sur une pé­riode de 13 ans, il éta­blit un nou­veau re­cord de vi­tesse sur 3 km de la classe C- 1 du groupe 3 de la FAI, avec 1 590,45 km/ h, tou­jours en vi­gueur. En 1994, Dar­ryl Gree­na­myer avait me­né une mis­sion in­fruc­tueuse de sau­ve­tage du B- 29 Kee Bird, qui s’était po­sé sur le ventre au Groen­land en 1947. Au mo­ment de faire dé­col­ler l’avion, une conduite d’es­sence de l’uni­té auxi­liaire de dé­mar­rage s’était rom­pue, ce qui avait dé­clen­ché un in­cen­die qui avait en­tiè­re­ment dé­truit le bom­bar­dier.

DR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.