Avions d’af­faires

Le Fana de l'Aviation - - Un Avion, Combien Ça Coûte ? -

L’avia­tion d’af­faires est un mar­ché cy­clique, ex­trê­me­ment sen­sible à la san­té éco­no­mique gé­né­rale. Les ma­chines sont à la fois ex­traor­di­naires mais sou­vent d’une pra­ti­ci­té exem­plaire. Si les avions sont sou­vent as­si­mi­lés à des signes ex­té­rieurs de ri­chesse, ils sont aus­si, et sur­tout, des ou­tils au ser­vice des en­tre­prises et par­ti­cipent à la ré­ac­ti­vi­té des grands groupes. Ils sont, prin­ci­pa­le­ment, des ou­tils de tra­vail, des salles de réu­nion vo­lantes et un mode de trans­port souple et per­for­mant.

En de­hors de quelques contrats de com­pa­gnies spé­cia­li­sées, les ventes en avia­tion d’af­faires se font à l’uni­té. Il peut s’agir de né­go­cia­tions avec un par­ti­cu­lier mais en gé­né­ral ces ac­qui­si­tions se font avec des en­tre­prises or­ga­ni­sées pour as­su­rer l’ex­ploi­ta­tion de ces ap­pa­reils. Le prix ca­ta­logue est ra­re­ment ce­lui payé car les op­tions peuvent très net­te­ment alour­dir le bi­lan. Pour ces gammes d’ap­pa­reils, elles sont sans li­mites. Sou­vent, le coût de la for­ma­tion des équi­pages chez le construc­teur ou un sous-trai­tant of­fi­ciel est com­pris dans le contrat. À no­ter que les avions de ligne, Air­bus, Boeing et autres, font de très beaux avions d’af­faires avec les gammes ACJ pour le construc­teur eu­ro­péen et BBJ pour les avions construits à Seat­tle. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.