L’as­perge blanche

Le Figaro Magazine - - Quartiers Libres -

Elle ar­rive à pe­tits pas, mal­gré ses grandes jambes et laisse la pri­meur des pre­miers jours de prin­temps à sa cou­sine, l’as­perge verte, plus fine et plus gra­cile. L’as­perge blanche est la pré­fé­rée des ama­teurs de sauces au beurre blanc, à la crème mous­se­line ou hol­lan­daise. Elle se cuit plus long­temps que la verte ou la vio­lette, dont le goût est plus pro­non­cé. De tra­di­tion, elle aime comme com­pa­gnon les oeufs écra­sés et une bonne dose de per­sil ci­se­lé. Riche en vi­ta­mines et bonne pour la di­ges­tion, l’as­perge blanche a ce pe­tit plus d’être un lé­gume à fibres. Elle se mange très fraîche. On voit sa qua­li­té à la fer­me­té de sa tige et de son bour­geon. Ne tar­dez pas à la dé­gus­ter. Seule­ment trois mois : avril, mai, juin. Après, il fau­dra at­tendre un an pour en pro­fi­ter à nou­veau. Avec cette va­rié­té, les bons cui­si­niers font preuve d’ima­gi­na­tion : flan, as­perges au sau­mon, car­pac­cio, etc. Et, pour­quoi pas, le ve­lou­té… VÉ­RO­NIQUE AN­DRÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.