ESPIONNE ET COURTISANE

Le Figaro Magazine - - Quartiers Libres -

★★★ MATA HARI, LES VIES INSOLENTES DE L’AGENT H 21, de Bru­no Fu­li­gni, Gal­li­mard, 192 p., 35 €.

Connais­sez-vous Mar­ga­re­tha Geer­trui­da Zelle (18761917) ? Sans doute par le sur­nom ma­lais qui lui a été don­né, Mata Hari, « OEil du jour », mais vous en sau­rez bien plus après avoir lu la bio­gra­phie su­per­be­ment illus­trée que Bru­no Fu­li­gni consacre à celle qui de­vint l’« agent H 21 ». Jeune et belle Néer­lan­daise di­vor­cée d’un of­fi­cier dont elle a eu deux en­fants en In­su­linde, la dan­seuse las­cive sub­jugue le Tout-Pa­ris et l’Eu­rope en­tière quoique, re­marque Co­lette, « elle ne dan­sait guère, mais sa­vait se dé­vê­tir pro­gres­si­ve­ment ».

In­tro­duite dans la plu­part des mi­lieux po­li­tiques et mi­li­taires, elle se met au ser­vice de l’Al­le­magne pen­dant la Grande Guerre mais, im­pru­dente, joue le jeu trouble et dan­ge­reux de l’agent double avec les ser­vices fran­çais :

« Pu­re­ment vé­nale, comme elle l’a tou­jours été, note l’his­to­rien, elle n’a fait que trans­fé­rer le mo­dèle de la cour­ti­sa­ne­rie au monde de l’es­pion­nage ». Fu­sillée à Vin­cennes le 15 oc­tobre 1917, Mata Hari au­ra eu une vie in­ten­sé­ment ro­ma­nesque. Le mythe pou­vait naître.

RÉ­MI SOULIÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.