JOUER LES CLAUSES BÉNÉFICIAIRES

Le Figaro Magazine - - Quartiers Libres -

Pour pro­fi­ter plei­ne­ment d’un contrat d’as­su­rance vie, la ré­dac­tion des clauses bénéficiaires doit être ef­fec­tuée avec la plus grande pré­ci­sion. L’en­jeu est im­por­tant car il per­met d’af­fi­ner la do­na­tion et de flé­cher la trans­mis­sion vers la ou les per­sonnes choi­sies – en pri­vi­lé­giant par exemple le conjoint, un en­fant en par­ti­cu­lier, voire une tierce per­sonne. Un en­ga­ge­ment qui n’ex­clut ce­pen­dant pas la li­ber­té de ré­vi­ser si né­ces­saire la clause bé­né­fi­ciaire en fonc­tion des ob­jec­tifs, voire de la « dé­mem­brer » afin de par­ta­ger – sou­vent entre en­fants et conjoint - la nue­pro­prié­té du ca­pi­tal de son usu­fruit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.