COMMENT PRÉ­PA­RER SA RE­TRAITE ?

Dans un contexte d’in­cer­ti­tude face à la san­té des ré­gimes de re­traite et au sys­tème de ré­par­ti­tion, chaque ac­tif doit bâ­tir une stra­té­gie pa­tri­mo­niale adap­tée.

Le Figaro Magazine - - Banques Privées -

Connaître ses droits à la re­traite is­sus des ré­gimes de base et com­plé­men­taires est un pré­re­quis. Le re­le­vé de car­rière, le re­le­vé de si­tua­tion in­di­vi­duelle et es­ti­ma­tive per­mettent à cha­cun d’éva­luer sa fu­ture pen­sion de re­traite.

ÉVA­LUER SES DROITS

« Ces pro­jec­tions sont in­dis­pen­sables », es­time Alexis Rei­gne­ron, in­gé­nieur pa­tri­mo­nial chez Pri­mo­nial. « Elles doivent être com­plé­tées par les es­ti­ma­tions des ré­gimes fa­cul­ta­tifs : Ma­de­lin, Perp, ar­ticle 39, etc. » La ques­tion du ra­chat de tri­mestres peut se po­ser. « Elle n’est per­ti­nente qu’en fin de car­rière, seul mo­ment où l’on dis­pose d’une es­ti­ma­tion au plus juste de sa pen­sion et à jour des règles ap­pli­cables. »

RÉ­PAR­TI­TION VER­SUS CA­PI­TA­LI­SA­TION

« Lorsque le temps joue pour le pen­sion­né, il est pré­fé­rable de ca­pi­ta­li­ser et de bé­né­fi­cier, à terme, d’un ca­pi­tal et de ses in­té­rêts. » Dans ce cadre, l’as­su­rance-vie reste, pour tous, le pla­ce­ment pri­vi­lé­gié pour pré­pa­rer sa re­traite. Les ca­pi­taux sont tou­jours dis­po­nibles. C’est le trai­te­ment fis­cal de la quote-part d’in­té­rêt qui va­rie en fonc­tion de l’an­cien­ne­té du contrat. Lorsque le contrat a plus de 8 ans, le sous­crip­teur est exo­né­ré jus­qu’à 4.600 eu­ros - 9.200 eu­ros pour un couple - sur les re­traits de l’an­née.

À CHAQUE ÂGE SA STRA­TÉ­GIE

En­suite, l’idéal est de pri­vi­lé­gier des in­ves­tis­se­ments gé­né­ra­teurs de re­ve­nus. « Un jeune ac­tif a in­té­rêt à s’en­det­ter par des in­ves­tis­se­ments im­mo­bi­liers », ex­plique Alexis Rei­gne­ron. « En di­rect, dé­fis­ca­li­sée ou pierre-pa­pier : la pierre reste la va­leur refuge et les taux d’en­det­te­ment s’y prêtent. »

A 50 ans, il peut être ju­di­cieux d’en­vi­sa­ger de sous­crire un Perp, qui offre une rente via­gère, et si pos­sible un in­ves­tis­se­ment en im­mo­bi­lier meu­blé ou en nue-pro­prié­té de parts de SCPI qui gé­nèrent des re­ve­nus fon­ciers à l’ho­ri­zon de 12 ou 15 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.