CAR­NET DE VOYAGE

Le Figaro Magazine - - Esprits Libres -

UTILE

Of­fice de tou­risme de Bel­gique-Wal­lo­nie (www.wal­lo­nie­bel­gi­que­tou­risme.fr) Of­fice de tou­risme de la pro­vince de Liège (www.lie­ge­tou­risme.be).

BON PLAN

Un mo­teur de re­cherche (www.ouf­ti­tou­risme.be), mis en ligne par la pro­vince de Liège per­met de ré­ser­ver hé­ber­ge­ments, spec­tacles, ac­ti­vi­tés avec dis­po­ni­bi­li­té en temps réel. L’avan­tage, c’est qu’il y a un seul rè­gle­ment pour l’en­semble des pro­duits ache­tés dans son pa­nier.

Y AL­LER

En train Tha­lys

Liège est en di­rect de­puis Pa­ris-Gare du Nord (2 h 15). Al­ler-re­tour en Confort 2 à par­tir de 58 €. Un train met Spa à 50 min de Liège (5,50 €). En avion, avec Brus­sels Air­lines (www.brus­sel­sair­lines.com), dont le Hi Bel­gium pass per­met pour 149 € de pro­fi­ter d’un week-end en Bel­gique au dé­part de Bor­deaux, Mar­seille, Nice et Tou­louse : vols al­ler-re­tour, for­fait train illi­mi­té au dé­part de Bruxelles et vou­chers d’ac­ti­vi­tés (titres échan­geables contre des pres­ta­tions).

NOTRE SÉ­LEC­TION D’HÉ­BER­GE­MENTS

A Spa, le Ra­dis­son Blu

(00.32. 87.27.97.00 ; www.ra­dis­son­blu.com) est la meilleure op­tion. En plein coeur de ville, cet hô­tel de luxe de 120 chambres est équi­pé d’un fit­ness et d’un es­pace sau­na (chambres de 100 à 200 €). Son atout est de bé­né­fi­cier d’un ac­cès pri­va­tif

aux Thermes par un as­cen­seur­cré­maillère dé­dié à ses seuls clients et gra­tuit. Le res­tau­rant et son lob­by-bar-sa­lon sont par­ti­cu­liè­re­ment réus­sis. Autre op­tion le Ma­noir de Lé­bioles $(00.32.87. 79.19.00 ; www.ma­noir­de­le­bioles.com), en pleine fo­rêt, est un su­perbe châ­teau construit au dé­but du XXe siècle et trans­for­mé en hô­tel de luxe (16 chambres). Un beau spa avec pis­cine cou­verte et chauf­fée a trou­vé place dans les com­muns. Res­tau­rant gas­tro­no­mique (me­nu à 38 €). L’en­vi­ron­ne­ment fo­res­tier est ex­cep­tion­nel. Un seul bé­mol, il faut dis­po­ser d’une voi­ture. De 199 à 549 €.

A Chaud­fon­taine, pe­tite sta­tion cli­ma­tique sur la route de Liège, vi­ser le Châ­teau des Thermes (00.32.4.367.80.67 ; www.cha­teau­des­thermes.be) com­plexe ther­mo-lu­dique do­té d’un spa. Les chambres, vastes et claires, bé­né­fi­cient d’une vue sur la fo­rêt et le parc en­vi­ron­nants. Au­tour de 230 €.

BONNES TABLES

A Spa, dans un jo­li cha­let du XIXe siècle, à l’orée du parc de Sept-Heures, La Ton­nel­le­rie

(00.32.87.77.22.84 ; www.la­ton­nel­le­rie.be) est do­tée d’une ter­rasse cou­verte. Cui­sine bour­geoise lo­cale.

A La Belle Epoque

(00.32.87.77.54.03), on est im­mer­gé dans le dé­cor des grandes an­nées de Spa. En plein coeur de ville, ce bis­trot gas­tro­no­mique, très Art dé­co, pro­pose des spé­cia­li­tés comme un ex­cellent jam­bon­neau brai­sé. Autre adresse plus bran­chée au res­tau­rant Le Bac­chus

(00.32.87.55.77.07), une table ani­mée et as­sez jeune avec une cui­sine in­ven­tive. Pour ces trois tables, comp­ter au­tour de 30 €.

A Liège, Le Bis­trot d’en face &(00.32.42.23.15.84 ; www.le­bis­trot­den­face.be) a trou­vé re­fuge dans une ruelle du coeur his­to­rique. C’est un des meilleurs de la ville, il est prudent de ré­ser­ver. Quelques tables dans une cave voû­tée. Ce n’est pas l’adresse des pe­tites faims… portions gé­né­reuses.

40 € en­vi­ron.

LES THERMES

Avec 7 000 m2 d’ins­tal­la­tions, les Thermes de Spa (00.32.87.77.25.60 ; www.ther­mes­des­pa.com) se di­visent en deux par­ties. Un es­pace ther­mo-lu­dique de 800 m2, ali­men­té par la source Clé­men­tine, avec deux pis­cines dont une ex­té­rieure chauf­fée toute l’an­née (33 °C), sau­nas et bas­sins d’eau chaude. Ac­cès 3 h : 21 €, jour­née : 31 €. A no­ter : il existe une zone na­tu­riste mixte. Un se­cond es­pace re­groupe des ca­bines de soins et pro­pose des cures ali­men­tées d’une eau car­bo­ga­zeuse. Soins pro­duits So­thys. A par­tir de 390 €.

À VOIR, À FAIRE

A Spa, le mu­sée de la Ville d’eaux (www.spa­villa­royale.be).

Ins­tal­lé au 77 ave­nue Rei­neAs­trid, dans une aile de la vil­la Royale, il pré­sente grâce à une mu­séo­gra­phie ef­fi­cace, ré­cem­ment ré­in­ven­tée, une his­toire de la ville et de ses eaux. Il re­groupe aus­si le mu­sée voi­sin du Che­val (très in­té­res­sant). Vi­sites gui­dées et ani­ma­tions. Ta­rif : 4 € pour les deux mu­sées. Le cir­cuit de Spa-Fran­cor­champs

(www.spa-fran­cor­champs.be).

Plu­sieurs for­mules de bap­têmes pour tes­ter le lé­gen­daire cir­cuit de For­mule 1. En mode pas­sa­ger, pour deux ou trois tours de piste aux cô­tés d’un pi­lote pro­fes­sion­nel (119 €) ou au vo­lant de votre propre voi­ture (290 € les 25 min). En­fin, on vi­site le cir­cuit et ses cou­lisses (stand, PC de sé­cu­ri­té, etc.) avec un guide (9,50 €). Pos­si­bi­li­té de se res­tau­rer (au­tour de 20 € en for­mule buf­fet) au res­tau­rant-bar pa­no­ra­mique qui do­mine le site.

Ab­baye de Stavelot

(www.ab­baye­des­ta­ve­lot.be).

Les ruines de l’église ab­ba­tiale sont ou­vertes gra­tui­te­ment à la vi­site, mais il faut sur­tout voir dans les bâ­ti­ments conven­tuels les trois mu­sées, ce­lui consa­cré à l’his­toire de l’ab­baye, un se­cond qui pré­sente une tren­taine de For­mule 1 du cir­cuit de Spa-Fran­cor­champs. En­fin,

le mu­sée Guillaume-Apol­li­naire

avec un au­dio-guide. Pour en­tendre la voix du poète dé­cla­mant les vers de son oeuvre la plus cé­lèbre,

Le Pont Mi­ra­beau. En­trée : 9,50 € pour les trois mu­sées.

L’IN­AT­TEN­DU

A Spa, se rendre au 21, place Royale de­vant l’im­meuble où ha­bi­ta Georges Krins. L’homme fut le pre­mier vio­lon dans l’or­chestre du Ti­ta­nic, qui joua jus­qu’à la fin du nau­frage du na­vire, en 1912, où il trou­va la mort. Une gra­vure gran­deur na­ture et une plaque rap­pellent le cou­ra­geux sa­cri­fice de ce mu­si­cien spa­dois de 23 ans.

P. V. D.

W5

W4

W3 W2

W1

W7 W8 W9

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.