MODE AVEC MARC DELOCHE, L’ARGENTFAIT MÂLE

Spé­cia­liste des bi­joux en ar­gent, le Tou­lou­sain a conquis une large clien­tèle mas­cu­line grâce no­tam­ment à son­bes­tiaire vi­ril et à ses bra­ce­lets.

Le Figaro Magazine - - Quartiers Libres -

Les mains des hommes ont bien chan­gé, constate Marc Deloche. Sous l’im­pul­sion de leurs épouses ou com­pagnes, ils n’hé­sitent plus à por­ter des bagues autres que leur très clas­sique al­liance. » Ain­si, le jeune quin­qua a-t-il vu sa clien­tèle mas­cu­line se lais­ser pro­gres­si­ve­ment sé­duire par les an­neaux larges et épais, fa­ciles à por­ter, qu’il pro­pose dans l’une de ses cinq bou­tiques, dont la der­nière vient d’ou­vrir rue de Ri­vo­li, à Pa­ris. « Les cli­chés sont mal­gré tout te­naces. Les sur­faces po­lies, bien brillantes, sont en­core es­tam­pillées “trop fé­mi­nines”. Les hommes pré­fèrent ain­si l’ar­gent tex­tu­ré, qu’il soit mat et bros­sé avec un ef­fet presque fu­mé ou même car­ré­ment noir­ci et oxy­dé. Ils ap­pré­cient par­ti­cu­liè­re­ment ce trai­te­ment qui fait res­sor­tir, par contraste, le re­lief du bi­jou et lui donne une al­lure moins pré­cieuse, presque vieillie. » D’autres n’hé­sitent plus à choi­sir ses mo­dèles fa­çon che­va­lières ani­mées d’onyx, de la­pis-la­zu­lis, de ma­la­chites ou même de tur­quoises à la lu­mi­no­si­té qua­si es­ti­vale (à par­tir de 490 €). Les plus au­da­cieux cra­quant, eux, pour son éton­nant bes­tiaire rock peu­plé d’ani­maux vi­rils et im­po­sants : têtes d’aigles, cri­nières de lions, gueules de pan­thères… (à par­tir de 290 €). Pour­tant, ces mo­dèles très mus­clés res­tent as­sez ex­cep­tion­nels. « Tous les hommes n’aiment pas les bi­joux im­po­sants, in­siste Marc Deloche. La plu­part com­mencent, d’ailleurs, par ache­ter des pièces dis­crètes et me de­mandent sou­vent des

sim­ple­ment avec un lien fin aux noeuds cou­lis­sants. Même suc­cès pour ces bra­ce­lets sty­li­sant maillons, noeuds ma­rins ou plumes. A nouer, eux, à l’aide d’un lien en cuir rouge, brun, ka­ki et in­ter­chan­geable (à par­tir de 1O0 €). « Sur­tout, je n’ai ja­mais eu l’en­vie de des­si­ner une ligne ex­clu­si­ve­ment ré­ser­vée aux hommes. La plu­part de mes pièces sont mixtes et les plus mas­cu­lines plaisent aus­si aux femmes. J’aime l’idée que tout le monde puisse les por­ter, et qu’un couple se les prête d’un jour à l’autre. » Ain­si, l’un de ses best-sel­lers, le bra­ce­let Hook (270 €) à la so­brié­té par­faite. Aus­si beau sur un poi­gnet fin et dé­li­cat que sur un avant-bras un peu plus brous­sailleux. PAU­LINE CASTELLANI www.marc-deloche.com

Pour pré­sen­ter ses bi­jouxs­culp­tures, Marc Deloche (ci-des­sus), ar­chi­tecte DPLG, a créé un nou­vel écrin ins­pi­ré de l’uni­vers de la mode et du de­si­gn. bra­ce­lets fa­ciles à re­ti­rer ou qui peuvent se dis­si­mu­ler vite fait sous une che­mise. » Ain­si, toutes les va­ria­tions du créa­teur au­tour de cette plaque plus ou moins large en ar­gent mas­sif – sur la­quelle on peut faire gra­ver quelques mots – qui s’at­tache

Les bagues « ta­bleaux de chasse » (à par­tir de 360 €) et les bra­ce­lets en ar­gent et cuir (à par­tir de 150 €) sont pré­sen­tés dans la nou­velle bou­tique pa­ri­sienne du joaillier, 220/222 rue de Ri­vo­li.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.