Cette année, pen­sez d’abord à vous !

Le Figaro - - L'ÉVÉNEMENT - Ca­role Pa­pa­zian cpa­pa­zian@lefigaro.fr

L’année 2016 a été un cas d’école. Elle a dé­joué les pré­vi­sions de tous bords. Celles des ins­ti­tuts de son­dage, qui n’ont pas da­van­tage vu ve­nir le Brexit que Do­nald Trump; celles des stra­tèges de la fi­nance, qui n’ont pré­dit ni le mau­vais dé­but d’année ni le vi­gou­reux re­bond bour­sier des der­niers mois. Trump de­vait faire chu­ter les mar­chés, c’est l’in­verse qui s’est pro­duit. Alors, qui croire? Im­pos­sible de bâ­tir une stra­té­gie pa­tri­mo­niale sé­rieuse en fai­sant une confiance aveugle aux au­gures. Et si la so­lu­tion consis­tait à croire da­van­tage en soi pour bâ­tir un pa­tri­moine qui nous res­semble? On est ra­re­ment ef­fi­cace dans un mé­tier que l’on n’aime pas, à un poste où l’on s’en­nuie. Et si c’était la même chose avec les pla­ce­ments? Certes, ges­tion­naires de pa­tri­moine et autres stra­tèges de la fi­nance per­son­nelle ont beau jeu de dire qu’il faut prendre des risques, in­ves­tir en Bourse pour ga­gner de l’ar­gent, dé­lais­ser les fonds en eu­ros et les li­qui­di­tés… Les Fran­çais n’en font qu’à leur tête : ils laissent dor­mir des li- qui­di­tés im­por­tantes sur leurs comptes ban­caires, re­viennent sur le li­vret A et ne font pas confiance à la Bourse. Sur­tout, ils pro­fitent des taux bas pour s’en­det­ter à bon compte en ache­tant des ap­par­te­ments ou des mai­sons.

Pas si bêtes

Leur tête n’est pas aus­si creuse que le croient cer­tains éco­no­mistes. Se­lon eux, la baisse du ren­de­ment de l’épargne au­rait dû in­ci­ter les par­ti­cu­liers à épar­gner moins et à consom­mer plus. Mau­vais cal­cul! Si l’épargne rap­porte moins, il pa­raît na­tu­rel d’épar­gner plus pour faire gros­sir sa pe­lote. Pas idéal pour l’éco­no­mie fran­çaise, mais très lo­gique à l’échelle in­di­vi­duelle! Pour ne pas se lais­ser bal­lot­ter par des mar­chés er­ra­tiques, vivre se­rei­ne­ment la vo­la­ti­li­té an­non­cée, votre pa­tri­moine doit être « confor­table ». C’est en fonc­tion de votre tem­pé­ra­ment, de vos be­soins, de vos en­vies qu’il fau­dra faire vos choix. Ré­flé­chis­sez à ce que vous vou­lez vrai­ment et épar­gnez en fonc­tion de vos ob­jec­tifs : vous consti­tuer un pa­tri­moine pour la re­traite, fi­nan­cer les études de vos en­fants… Quitte à faire des «poches» dif­fé­rentes. Une ma­nière de sa­voir pour­quoi vous faites ce que vous faites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.